Les Sentiers des Astres, tome 3 : Meijo de Stefan Platteau

Meijo est le tome 3 sur 5 prévu de la série Les sentiers des astres de Stefan Platteau. J’avais ce livre dans ma PAL depuis mon retour des Imaginales 2018, soit 3 ans et demi! La parution du tome 4 m’a fait le sortir de cette pile où il s’était fait un nid douillet. J’ai eu un peu peur au départ de ne pas arriver à me replonger dans cette histoire et puis finalement tout est très vite revenu. Du coup, j’ai préféré enchainer directement avec le tome 4 que je viens de commencer.

Un univers toujours aussi fascinant

L’univers de cette série est empreint de mythologie liée aux astres, d’influences hindoues. C’est un univers foisonnant, d’une beauté sauvage et mis en valeur par le grand talent de conteur de Stefan Platteau qui arrive à nous plonger facilement dans ce contexte complexe mais passionnant.

Afin de sauver leur patrie en proie à une guerre civile, le capitaine Rana et ses compagnons sont envoyés chercher le Roi-Diseur. Mais l’expédition doit faire face à de nombreuses attaques qui met en péril ses participants. Ils doivent atteindre les sources du Framar qui sont le dernier refuge de l’Oracle. Pour y parvenir, ils vont devoir passer par des territoires dangereux et compter sur leurs seules ressources. Le narrateur principal de la série est Fintan Calathynn, le barde de l’expédition. Les bardes dans cet univers ont des pouvoirs liés à leur instrument de musique et ne sont pas de simples troubadours. Il est devenu le chef de l’expédition après la mort mystérieuse du capitaine. Un répit de courte durée leur est accordé chez les Teules, qui sera propice à la suite du récit de Shakti, la courtisane qui les accompagne depuis le début avec sa fille âgée de 7 ans.

Le dit de Shakti permet de faire découvrir tout un pan du monde qui n’était pas présent dans le récit du barde. Il faut dire que la courtisane a eu une vie bien remplie et a énormément voyagé, grâce à son histoire on en apprend beaucoup sur les spécificités des villes et des habitants de l’Héritage. Tout un aspect de ce monde prend vie sous nos yeux par le récit de Shakti, bien loin des sombres forêts des rives du Vyanhtryr.

Des longueurs mais des récits passionnants

Les deux récits se mêlent tout au long du roman et sont très immersifs. Différents éléments font évoluer la situation de l’expédition, on en apprend plus sur le décès du capitaine. Le personnage de la courtisane est attachant, complexe, très humain et on se laisse entrainer par ses aventures autant que par celle des héros. Surtout que les ambiances des différents lieux décrits sont vraiment travaillées et rendent les récits immersifs.

Cependant, l’histoire de Shakti devient un peu longue par moments, surtout que la situation de l’expédition est très tendue. Elle a tendance à apporter de nombreuses digressions à son histoire et à la rallonger, ce qui donne l’impression de ne pas avancer dans l’histoire principale, ou du moins pas assez vite. On peut se demander si Shakti n’aurait pas pu avoir droit à un roman à part, même si son destin est fortement lié à celui de l’expédition et à celui de sa fille. Le récit de Shakti est un conte dans le conte, mais dans ce tome il prend beaucoup de place et vole presque la vedette à la trame principale. Malgré tout, la plume de l’auteur, ses personnages, son univers prennent le pas sur ces longueurs et on se laisse prendre par ces histoires.

Avec ce troisième tome des Sentiers des Astres, Stefan Platteau continue de nous faire découvrir son univers si original et passionnant. Les doubles récits du barde Fintan et de Shakti viennent épaissir le monde ainsi que ses personnages, et nous prouve à nouveau l’incroyable talent de conteur de Stefan Platteau. Certes, le voyage se fait parfois long, mais les contrées visitées sont tellement belles et fascinantes qu’on veut bien pardonner ses digressions et rester sous le charme des Sentiers des Astres.

Autres avis: Boudicca, Dup (Book en Stock), L’ours inculte, Fantasy à la carte, Elhyandra, Xapur, Blackwolf (Blog-O-livre),Yossarian

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier

En poche

En numérique

Auteur : Stefan Platteau

Éditeur : Les Moutons Électriques

Date de publication : 2018 (mai)

Pour avoir mis à mort la Croque-Carcasse, l’ourse sacrée du Lempio, la jeune Nisu s’est vue bannie de son île natale, il y a près de dix ans. Pourchassée par une ombre, hantée par l’Outre-songe, elle s’embarquait vers l’Héritage, en compagnie de son amant Meijo.Par quels caprices du destin l’apprentie chamane est-elle devenue la Courtisane Shakti ? Pour le savoir, le Barde Fintan et ses compagnons devront patienter un peu. Car le répit offert par les Teules, propice aux bons récits, aura bientôt vécu : déjà les flammes rugissent, la forêt boréale résonne d’abois fauves et de cors démoniaques. Il est temps de reprendre la quête du Roi-diseur, de marcher dans les pas des géants ! Et puisqu’il faut déjouer la traque, l’heure est peut-être venue d’emprunter enfin les Sentiers des Astres.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s