Noir est le sceau de l’enfer- Jean-Laurent Del Socorro

Noir est le sceau de l’enfer est une novella de Jean-Laurent Del Socorro, auteur que j’aime beaucoup. Le livre est issu d’un financement participatif de l’association Didaskalie, et il est accompagné d’une déclinaison de l’histoire en scénario de jeu de rôle. Un système de jeu complète également ce scénario. L’ouvrage est de belle qualité avec du beau papier, l’illustration de couverture est de Damien Dufreney.

La novella se déroule dans l’univers de Royaume de vent et de colères, mais peut tout à fait se lire de manière indépendante (même si vous auriez tort de passer à côté de ce formidable roman). On y retrouve Axelle capitaine d’une troupe de mercenaires, la Compagnie du Chariot. Au départ, elle est emprisonnée avec ses amis suite à une affaire qui s’est mal passée. Elle se voit contrainte d’accepter une mission en Angleterre pour obtenir leur libération. Axelle est une femme noire, combattante, indépendante et qui va se retrouver à travailler seule sans ses troupes. Enfin pas tout à fait seule, elle aura l’aide de sir Francis Drake à Londres pour remplir sa mission pour le compte du roi de France.

L’histoire est très prenante, la complicité des personnages fonctionne très bien. L’aventure est au rendez-vous, tout comme l’action avec des agents doubles, des péripéties nombreuses, des pirates irlandais, des voyages en bateau, des surprises…C’est presque trop court, tellement on aimerait lire à nouveau des aventures d’Axelle et pourquoi pas de Francis Drake. J’espère que l’auteur reviendra à nouveau dans cet univers que j’aime particulièrement.

Le livre est accompagné d’un scénario de jeu de rôle adapté de la novella. Il est proposé avec un système de règles baptisé Système D, il est simple et efficace de prime abord. Il se joue uniquement avec des dés à 6 faces, ce qui le rend accessible pour des débutants. Le scénario est axé pour des débutants et de nombreux conseils et exemples pour les règles sont donnés. Cela m’a presque donné envie de passer de l’autre côté de l’écran de jeu et de tester ce système D. Le contexte historique est également bien expliqué et les aides de jeu sont de qualité. Des personnages pré-tirés sont également disponibles ainsi que des feuilles vierges pour ceux et celles qui voudraient faire leurs personnages.

Didaskalie est une association à but non lucratif qui organise, porte et accompagne des projets culturels éducatifs et ludiques. On espère retrouver d’autres livres de ce type proposant une novella et un scénario de jeu de rôle, tant l’idée est riche et bien exploitée avec ce Noir est le sceau de l’enfer .

Autres avis: Xapur, Yoda Bor,

Auteur: Jean-Laurent Del Socorro

Éditions: Didaskalie

Date de parution : 23/03/2022

France, 1593. La chance a tourné pour Axelle, la capitaine de la compagnie du chariot. Elle et ses lansquenets sont retenus prisonniers dans les geôles du roi Henri IV. Axelle accepte alors une mission en échange de leur libération. La voilà partie pour Londres pour voler un objet à l’alchimiste de la reine d’Angleterre. Épaulée par sir Francis Drake, Axelle devra déjouer les machinations de ceux qui cherchent également à s’emparer du mystérieux « sceau de l’enfer ».

Cette chronique fait partie du Challenge S4F3 2022

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s