Dark Sky de Mike Brooks

Dark Sky de Mike Brooks est le second tome d’une trilogie de space opera reprenant les membres de l’équipage du Keiko. Le premier tome, Dark Run, est paru en 2019 chez Fleuve Éditions puis en poche début 2021. Toutefois, ce second tome peut se lire indépendamment du premier, il y a quelques références au premier tome mais cela ne dérange pas pour la lecture.

Ichabod Drift et son équipage de la Keiko ont décidé de se reposer en s’accordant un peu de bon temps. Pour cela, ils vont sur la planète New Samara et plus précisément dans l’un des casinos les plus prestigieux de la galaxie, l’établissement étant dirigé par le mafieux russe Orlov. Le repos ne dure que peu de temps, et Orlov engage l’équipage du Keiko pour une mission sur la planète minière d’Uragan, une mission toute simple en apparence et en plus bien payée. Mais dès leur arrivée sur la planète, les choses se corsent et un ouragan se déchaine en même temps qu’une révolution prend corps.

Mike Brooks reprend les ingrédients du premier tome et on assiste à nouveau à une aventure pleine d’actions et d’humour, un peu à l’image d’un blockbuster. Cette fois l’auteur a accordé un peu plus de place à tous ces personnages et un peu moins à Ichabod. Les événements séparent les personnages et on a ainsi plusieurs récits qui vont se croiser. C’est l’occasion pour l’auteur de développer ses personnages, et de tisser des liens entre eux. Cette division des personnages fait naitre une grande tension, ils n’ont aucun moyen de communiquer et on tremble pour eux car la situation générale est vraiment dramatique.

L’atmosphère est ainsi très oppressante, les événements s’enchainent très vite, empirant de plus en plus vite. Il faut dire que la planète Uragan offre un décor très anxiogène et se révèle un véritable piège pour les personnages, les conditions climatiques s’alliant à une guerre civile en marche. Mike Brooks utilise à fond les atouts de ce décor hors du commun et la tension monte rapidement. Le chaos règne vite, l’action est très présente et le style punchy. On se laisse vite prendre par la lecture. Par contre, il ne faut pas vouloir chercher de réflexions ou de thématiques, c’est une lecture fun et plutôt classique sans plus de prétentions.

Dark sky est un roman sans temps mort, fun, sans prise de tête. Les personnages sont un peu plus développés que dans la premier tome. C’est une lecture parfaite pour les vacances, un peu le blockbuster de l’été, on pourrait le lire en mangeant des popcorns allongés dans un transat au bord d’une piscine.

Autres avis: Le sentier des mots, les pipelettes en parlent,

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier

Auteur: Mike Brooks

Édition: Outrefleuves

Parution: 20/05/2021

Quand Ichabod Drift et son équipage de la Keiko se sont engagés pour une mission de contrebande sur la planète minière Uragan, il ne devait s’agir que d’un petit détour, rapide et efficace. Ils ignoraient les risques qu’ils prenaient : les mineurs, maltraités pendant des années, fomentent une rébellion. Soudain, cette mission « facile » prend des allures de raid de survie. Séparés en deux groupes, les uns avec les rebelles, les autres avec les autorités, Drift et son équipage font tout ce qui est en leur pouvoir pour faire gagner leur camp… sans comprendre qu’ils ont commencé à se battre les uns contre les autres.

Cette chronique fait partie du challenge Summer Star Wars The Mandalorian

Cette chronique fait partie du challenge estival S4F3

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s