Dark Run de Mike Brooks

Dark Run de Mike Brooks. est le premier volet d’une trilogie de space opera dans laquelle on retrouve les mêmes personnages, mais il peut se suffire à lui même sans problème. Il est paru en 2019 chez Fleuve Éditions. Le second livre Dark Sky, vient de paraitre. Le tome 3 s’intitule en anglais Dark Deeds et date de 2017.

Ichabod Drift est le capitaine du Keiko. Son équipage et lui officient comme contrebandiers un peu partout dans l’univers. La seule règle qu’ils se sont fixés est de ne pas parler de leur passé, ne pas se questionner ni l’évoquer. Tout va bien pour eux jusqu’à ce que Ichabod se fasse enlever par Kelsier, qui a besoin du Keiko pour une mission spéciale: transporter en toute illégalité un colis dont le contenu doit rester inconnu de l’équipage et l’emmèner sur Vieille Terre.

Voilà le point de départ de cette histoire assez classique avec un air de déjà vu, mais qui fonctionne bien. C’est du space-opera, bourré d’action avec un personnage principal qui fait clairement penser à Han Solo avec un côté charmeur, beau parleur, allié à une activité de contrebandier. C’est un personnage intéressant à suivre, au passé trouble, avec ses défauts qu’il ne cache pas. Les autres personnages sont du même acabit et se complètent bien. Chacun est très efficace dans sa branche: Jia la pilote pourrait le faire les yeux fermés, Jenna est une hackeuse hors pair, Kuai, le frère de Jia, maitre mécanicien, Tamara Rourke, spationaute expérimentée, très intelligente et très mystérieuse, Apirana grand Maori au cœur tendre. Ce ne sont pas des personnages foncièrement originaux mais leurs particularités les rendent attachants ainsi que la cohésion qui les anime.

L’histoire met un peu de temps à se mettre en place mais une fois lancée, ça ne s’arrête pas. C’est un vrai roman de divertissement où il ne faut pas chercher autre chose, un peu à l’image d’un blockbuster estival. Les péripéties sont menées tambour battant avec de l’humour, du mystère et un coté fun. On assiste à un festival de courses-poursuites, de fusillades, d’escroqueries, et on voyage aux quatre coins de la galaxie

Dark Run a ainsi tous les ingrédients pour faire passer un bon moment avec une histoire sympathique et rythmée. Il ne faut clairement pas vouloir chercher plus loin côté thématiques ou réflexions. Le roman n’est pas là pour ça. Mais si vous voulez vous changer les idées, Dark Run sera parfait.

Autres avis: De livres en livres, les pipelettes, lullaby,

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier grand format

En poche

En numérique

Auteur: Mike Brooks

Traduction:Hélène Collon

Édition: Pocket

Parution: 07/01/2021

Ichabod Drift est le capitaine du Keiko et dirige une équipe de chasseurs de primes à travers la galaxie. Parmi eux, une tueuse implacable, une pilote téméraire, ou bien encore un sombre guerrier. Tous possèdent un passé mystérieux qui les a amenés à bord du Keiko. Première règle : on ne pose pas de question. Et voilà qu’Ichabod lui-même est rattrapé par son passé. Son ancien employeur, une ordure particulièrement puissante dans le monde du crime terrien, l’a kidnappé.
Il a besoin de lui et de son équipage pour un transport délicat. Le capitaine n’a d’autre choix que d’accepter. Mais ce qui devait être une simple livraison ne dissimule rien moins qu’un acte terroriste…

Cette chronique fait partie du challenge Summer Star Wars The Mandalorian

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s