Gnomon tome 2 de Nick Harkaway

Le tome 2 de Gnomon vient de paraitre chez Albin Michel Imaginaire, un mois pile poil après le premier. Pour les besoins de l’édition française, le roman a été coupé en 2 tomes, alors qu’il n’y en a qu’un seul en anglais mais avec un aileron de requin également sur la couverture. Pour l’anecdote, Nick Harkaway est le nom de plume de Nicholas Cornwell, qui est le fils du célèbre romancier et ancien espion, John le Carré.

Le premier tome de Gnomon nous laissait avec pas mal de questions en suspend et offrait tout un tas de réflexions. Pour rappel, nous sommes en Grande-Bretagne dans un futur proche où la monarchie constitutionnelle parlementaire a laissé sa place au Système. Le Système est en apparence une démocratie directe où le citoyen est fortement incité à participer et voter. Mais en fait, tout le monde est surveillé en permanence par les caméras de surveillance et autres objets connectés. Un système qui peut amener son lot de dérives et qui permet un contrôle de la population, un système qui parait de belles qualités au premier abord, mais dont on se rend assez vite compte des effets pervers.

Dès le début du roman, le lecteur suit le personnage de Mielikki Neith, une inspectrice fidèle au Système. Elle est charger d’enquêter sur la mort de Diana Hunter, une dissidente décédée lors de son interrogatoire. En explorant la mémoire de Hunter, l’inspectrice se retrouve face à la mémoire de 3 personnages très différents et qui n’ont en apparence rien à voir avec Diana Hunter. Le puzzle commence alors à se mettre peu à peu en place. Le lecteur suivant les pas de Mielikki et découvrant en même temps qu’elle les différents récits, les différents éléments à associer, les références aux mythes. Mielikki s’implique totalement dans cette enquête qui devient une quête pour elle, une quête pour retrouver la mémoire de Diana Hunter et comprendre ce qui est arrivé.

Ce second tome apporte son lot de réponses aux multiples questions mais il laisse aussi place à la réflexion pour d’autres : le pouvoir, la nature même d’une démocratie, la liberté dans nos sociétés actuelles, la réalité et comment on peut jouer avec elle. Car, comme Christopher Priest dans Le prestige, Nick Harkaway joue avec son lecteur, l’amène dans un labyrinthe fait de mots et de mythes. Certes, Gnomon n’est pas un roman facile d’accès, ni un livre qui conviendra à tous, mais il offre un réel plaisir de lecture, de réflexions, de connaissances. Il propose également 4 récits imbriqués qui ont tous une fin, une résolution. Les récits ne se valent pas tous et certaines longueurs se font parfois sentir. Mais quel plaisir de lire un roman aussi étonnant, aussi bluffant qui nous pousse autant à réfléchir.

Gnomon est un roman foisonnant et étonnant. Il ressemble à un labyrinthe, un casse tête. On est heureux et satisfait quand on les résout, tout en continuant à y penser par la suite. Un véritable travail d’orfèvre que ce roman !

Autres avis: YogoMaki, Feyd Rautha, Stéphanie Chaptal, Rmd, Artemus Dada

L’acheter chez un libraire (sans aucun frais supplémentaire):

En Papier

En numérique

Auteur: Nick Harkaway

Éditeur : Albin Michel Imaginaire

Traduction de Michelle Charrier

Parution :03/03/2021

Grande-Bretagne. Futur proche.

La monarchie constitutionnelle parlementaire qu’on croyait éternelle a laissé place au Système, un mode de démocratie directe où le citoyen est fortement incité à participer et voter. La population est surveillée en permanence par le Témoin : la somme de toutes les caméras de surveillance et de tout le suivi numérique que permettent les smartphones et autres objets connectés.

Alors qu’elle est soumise à une lecture mentale, la dissidente Diana Hunter décède. Mielikki Neith, une inspectrice de Témoin, fidèle au Système, est chargée de l’enquête. Alors qu’elle devrait être en mesure d’explorer la mémoire de Hunter, Mielikki se retrouve confrontée à trois mémoires différentes : celle d’un financier grec attaqué par un requin, celle d’une alchimiste et celle d’un vieux peintre éthiopien.

Pour Neith, un incroyable voyage au cœur de la pensée humaine commence. Aussi surprenant que dangereux.

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s