La troisième griffe de dieu de Adam- Troy Castro

La troisième griffe de Dieu d’Adam-Troy Castro est le second tome de la série, avec Andrea Cort comme héroïne après l’excellent Émissaires des morts. Le livre vient de paraitre chez Albin Michel Imaginaire, il est composé d’un roman et d’une nouvelle intitulée Un coup de poignard. Le roman a été écrit en 2009 tandis que la nouvelle date de 2018. La nouvelle se déroule chronologiquement entre les romans 2 et 3 qu’on espère pouvoir lire en français (pour ça, vous savez ce qu’il vous reste à faire, lisez cette excellente série, parlez-en encore et encore).

La troisième griffe de Dieu est un huis clos spatial. Il se déroule quelques temps après les événements du premier roman. On retrouve Andrea Cort et plusieurs personnages du premier, et l’auteur nous rappelle pas mal d’éléments du premier opus, ce qui est assez agréable. Andrea Cort est devenue Procureure Extraordinaire, elle est libre de choisir ses missions dans le cadre de son emploi au sein du Corps Diplomatique de la Confédération homsap. Elle travaille également pour des Intelligences Artificielles qu’elle doit conduire à leur propre destruction. Andrea entretient une relation avec les Porrinyard, des Insep, c’est à dire deux être unis dans un même esprit mais gardant leur deux corps. Andrea est invitée par la famille Bettelhine à les rejoindre sur leur planète Xana. Elle accepte de s’y rendre par curiosité, même si les Bettelhine sont des vendeurs d’armes. Cependant, à peine arrivée, Andrea est victime d’un attentat commis dans la cabine d’un ascenseur spatial avec une arme redoutable datant de 16.000 ans, appelée troisième griffe de dieu. Andrea va devoir mener son enquête dans le huis clos de cet ascenseur spatial que l’on peut admirer sur la superbe couverture signée Manchu. Elle pourra pour cela compter sur l’aide des Porrinyard.

Les protagonistes sont bloqués dans un espace clos sans possibilité immédiate de sortit et doivent découvrir un assassin. Situation somme toute déjà vue, mais qui engendre une tension importante. Le déroulement de l’intrique est assez classique de ce genre d’enquête, cela rappelle un peu Agatha Christie ou encore Sherlock Holmes. L’histoire est prenante, bien construite, alternant des moments presque intimistes et d’autres plus stressants. Le roman une fois entamé est dur à lâcher et on retrouve avec grand plaisir son héroïne au sale caractère, mais si attachante et passionnante à suivre. Un des aspects les plus réussi avec ce second roman de l’auteur dans cet univers est l’évolution de ce personnage, à la fois pleine de failles et asociale, mais capable aussi de réparties fusantes. Grace à ses amants, elle devient moins dure, plus humaine, mais toujours terriblement incisive et efficace. Les Porrinyard sont également très intéressants à suivre, ils forment un duo sans vraiment en être un, et le concept développé avec ces personnages est vraiment bien pensé.

Dans ce second tome, Adam-Troy Castro injecte une dimension sociale avec une critique ouverte des puissants, de ceux qui veulent toujours plus de pouvoirs, même si cela passe par l’asservissement de personnes. On trouve ainsi des réflexions très pertinentes sur tout ce qui a trait à la moralité, au contrôle des autres, à la liberté. C’est finement amené et entraine le lecteur à se questionner sur ces situations.

Le roman est complété par Un coup de poignard, une longue nouvelle qui se situe après la fin du roman. Cette fois, le narrateur n’est plus Andrea mais un homme, Draiken. L’histoire se déroule à la Nouvelle-Londres, le siège de la Confédération homsap. La nouvelle est plus tournée vers l’action que le roman, mais apporte assez peu de choses à l’univers si ce n’est le plaisir de voir Andrea et les Porrinyard par les yeux de quelqu’un d’autre.

La troisième griffe de Dieu est ainsi un excellent roman où l’on prend beaucoup de plaisir à retrouver et à voir évoluer ce passionnant personnage qu’est Andrea Cort. Le récit prend la forme d’un huis clos spatial très prenant et efficace. On espère vraiment beaucoup retrouver Andrea Cort dans le tome 3 prochainement.

Autres avis: Le nocher des livres, Yuyine, Xapur, ApophisLe Chien critique , Fourbis et Têtologie ,Gromovar, diaspora galactique, les pipelettes,

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier

En numérique

Auteur: Adam-Troy Castro

Traduction : Benoît Domis

Édition:

Parution: 02/06/2021

En choisissant ses nouveaux maîtres, Andrea Cort a été bien récompensée : elle est devenue Procureure extraordinaire pour le Corps diplomatique de la Confédération homsap. Enfin libérée de la plupart des liens hiérarchiques, elle n’a plus à rendre compte de ses déplacements. Invitée par la famille Bettelhine – des marchands d’armes qui sont moralement complices de nombreux massacres et génocides –, elle se rend sur Xana. Andrea méprise les Bettelhines, mais la curiosité est plus forte : elle aimerait savoir ce qu’ils lui veulent. A peine arrivée au port orbital, des assassins tente de l’éliminer avec une arme extraterrestre vieille de 15 000 ans : la troisième griffe de Dieu. Une arme aux effets effroyables. Piégée dans un ascenseur spatial, Andrea va devoir mener l’enquête la plus périlleuse de sa carrière.

Cette chronique fait partie du challenge Summer Star Wars The Mandalorian

17 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s