EX Dei de Damien Snyers

Ex Dei est le nouveau roman de Damien Snyers. Il se déroule dans le même univers que La stratégie des As. Les deux livres sont indépendants mais certains éléments du premier peuvent être utiles pour une meilleure compréhension, notamment par rapport au personnage de Marion qui a un rôle central dans ce roman.

L’univers de Ex Dei est un mélange de plusieurs registres. On y retrouve des aspects de fantasy puisque dans ce monde on peut côtoyer, outre des humains, des elfes, des trolls, et des demi-elfes. Cependant, la vie n’est pas aussi facile pour les espèces autres que les humains, considérées comme des minorités. L’histoire se déroule au XIX ème siècle principalement à Nowy Krakow en Pologne. La magie et la technologie y ont une place très importante, les mages créant des technologies fonctionnant à la vapeur, ce qui donne un petit côté steampunk. Le début du roman ne se déroule pas à Nowy Krakow et permet d’étoffer un peu l’univers. Il en est de même concernant les mages et leurs technologies.

James est un elfe qui gagne sa vie par des arnaques et ce depuis très longtemps. Il faisait équipe avec Jorg, un troll et Élise, une demi-elfe. Lors d’un de leur précédent cambriolage, ils ont fait connaissance avec Mila, une humaine voleuse de son état, mais aussi de Marion. Ils devaient en effet dérober un rubis, le Rein d’Isis, sensé avoir des facultés de guérison, qui appartenait à Marion.

L’intrigue de Ex Dei reprend ainsi après cette aventure décrite dans la Stratégie des As, et la narration est cette fois double: Marion et James se partageant l’histoire. Des petits symboles en début de chapitres permettent de savoir immédiatement qui sera le narrateur. James est un baratineur, un charmeur, un roublard. Il a fait fortune grâce à ses escroqueries mais a du mal à se faire à la vie de bohème qu’il mène en compagnie de Mila. Le frisson de l’action et du vol lui manque. Marion à l’opposé est riche, mariée à Nicolas qu’elle n’aime plus et vit depuis de longues années en gardant l’apparence d’une belle jeune femme grâce à une forme de magie. Leur rencontre lors des aventures narrées dans La stratégie des As les a marqués et ils entretiennent depuis une correspondance.

La double narration est une riche idée notamment dans des scènes où les personnages se rencontrent. Marion est un personnage intéressant qui apporte beaucoup à l’histoire. De plus, Marion vole carrément la vedette à James et l’arc narratif la concernant est beaucoup plus intéressant à suivre. Il fait même le sel du roman avec notamment tout ce qui concerne les historiens. Malheureusement, l’arc de James est moins abouti, moins intéressant même s’il permet d’en apprendre un peu plus sur le passé de James. Cela donne un récit assez bancal où un arc narratif domine globalement l’autre.

Le style nerveux et fluide de l’auteur ainsi que les différentes péripéties font de ce livre une lecture agréable où les pages défilent sans vraiment s’en rendre compte. Les personnages secondaires sont assez peu développés, ce qui est dommage. Autre regret, certains éléments du roman restent sans réponse et donnent une impression de légèreté et de manque de profondeur à l’intrigue. On se demande même (surtout avec cette fin incompréhensible) si une suite n’est pas prévue pour expliquer certaines choses. En l’état, je me demande même si j’ai bien compris ce que j’ai lu !

Ex Dei est ainsi une lecture agréable qui donne la parole à deux narrateurs. On y retrouve avec plaisir l’univers mélangeant fantasy, magie et une touche de steampunk qui avait fait mouche dans la Stratégie des As. Malheureusement, certains éléments restent trop survolés et nuisent à l’ensemble. Le roman garde un sentiment d’inachevé et me laisse vraiment mitigée.

Autres avis:l’ours inculte, Amaruel, Aelinel,

L’acheter chez un libraire (sans aucun frais supplémentaire):

En papier

En Numérique

Auteur: Damien Snyers

Édition: Actusf

Parution:19/02/2021

Dans un XIXe siècle fantastique, une humaine et un elfe s’associent pour se sauver. Elle est membre d’une organisation secrète qui détient un artefact convoité tandis que lui est un gentleman cambrioleur.

Dans un monde où se mêlent machines à vapeur, magie et trolls, une humaine et un elfe tentent de sauver leur peau. Elle, membre d’une organisation secrète en possession d’un artefact convoité, lui, gentleman cambrioleur aux yeux plus gros que le ventre. Mais que peut-on faire face à un homme qui ne veut pas mourir ?

10 commentaires

Répondre à Chroniques des livres éligibles au Prix Planète-SF 2021 : A à K (par titre) - Planète-SF Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s