Dragons et mécanismes d’Adrien Tomas

Adrien Tomas ne s’arrête jamais. Seulement un mois et demi après Les dossiers du voile paru début janvier, sort Dragons et mécanismes. Ce roman se déroule dans le même univers que Engrenages et sortilèges qui a obtenu le prix Babelio jeunesse 2019 et que Vaisseau d’arcane, tome 1: Les hurleuses. Ce dernier nous faisait découvrir une autre région de son monde, et se tournait vers une fantasy plus adulte. Avec Dragons et mécanismes, l’auteur revient vers un public plus jeune pour une aventure indépendante des autres romans, et qui pourra tout à fait plaire à un très large public.

Avec ce nouveau roman, Adrien Tomas fait évoluer son univers déjà très riche. Cette fois, l’histoire se déroule en Xamorée, un continent majoritairement constitué de jungles. A Asogadre, une des 13 cités, Dague met ses talents de voleur et d’espion au service de Oogmar, le chef du quartier des Gorgones où il vit pour gagner un peu d’argent en espérant un avenir meilleur. Lors d’une de ses missions, il va espionner au port un vaisseau arrivé récemment. Ce vaisseau se révèle être celui de Dragomira, surnommée Mira, puissante mécanomage qui vient explorer le pays, et surtout fuir Arlov, qui a monté un coup d’état contre sa famille en plus de vouloir l’épouser de force. Arlov finit par retrouver Mira au moment où Dague espionnait le port. Celui-ci, n’écoutant que son courage, aide Mira en s’interposant. Ils finissent par s’échapper et sont contraints à fuir la cité. C’est alors le début d’une folle aventure qui va leur faire traverser la jungle, découvrir de nouvelles cités, de nouvelles tribus, et essayer de trouver les raisons de l’affaiblissement de l’arcanium. L’arcanium est la principale source de magie de l’univers et depuis quelques temps, d’étranges événements se produisent dans la région, liés à une baisse de la puissance de l’arcanium.

Le gros point positif de ce roman est la richesse de son univers, que l’auteur a pris soin de bien lier aux autres romans qui s’y déroulent. En même temps, Adrien Tomas a pris soin de développer les particularités de la Xamorée, contrée qui est en lutte perpétuelle avec les dragons. Il a également développé plusieurs sortes de magies, certaines en lien avec la nature ou les fantômes, et d’autres liées à la technologie. Adrien Tomas a effectué un très beau travail de construction autour de cet univers à la fois foisonnant et clair. Les 3 personnages principaux représentent chacun une facette de cet univers. Dague est un voleur au grand cœur qui arrive à communiquer avec une fantôme Kimba. Mira est une future archiduchesse très intelligente, mécanomage et inventrice de génie. Shumbi vient d’une tribu de la jungle et va aider les deux aventuriers en herbe. C’est un personnage très réussi et qui amène une part de réflexion autant chez Dague que chez le lecteur. Adrien Tomas construit des personnages ayant chacun leur personnalité, loin des clichés et qui parleront aux jeunes lecteurs de notre époque. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié les personnages secondaires: la revêche mais attachante Kimba, et surtout le petit dragon orgueilleux Cuthbert qui apporte beaucoup de fraicheur au roman. Tous ces personnages sont porteurs de messages de tolérance et d’ouverture d’esprit.

Le roman est un beau pavé de plus de 600 pages, ce qui pourra peut-être décourager certains. Néanmoins, le rythme y est soutenu, avec beaucoup d’actions, et une pointe d’humour quand il faut et des références pour tous les âges. Le seul petit reproche que j’aurai à exprimer est une fin trop précipitée, surtout en comparaison de la longueur du roman.

Dragons et mécanismes se révèle ainsi une belle réussite. Adrien Tomas arrive à développer un univers riche et travaillé tout en insufflant ce qu’il faut d’épique et de périlleux. Les personnages sont réussis et sont confrontés à une odyssée initiatique et extraordinaire en côtoyant magie et dragons. Un roman à découvrir par tous et que j’aurai adoré lire quand j’étais adolescente.

Autres avis: Outrelivres,

L’acheter chez un libraire (sans aucun frais supplémentaire):

En papier

Auteur: Adrien Tomas

Éditeur :Rageot Editeur

Parution: 24/02/2021

Dague est voleur et espion. Il vit de cambriolages et de petits larcins. Alors qu’il est en mission de surveillance, il assiste à l’agression de Mira, une étrangère qui a fui son pays suite à un coup d’Etat.

L’adolescente est archiduchesse, poursuivie par un tyran qui veut l’épouser et s’accaparer ses talents. Car elle fait partie des mécanomages, des sorciers capables de combiner leurs pouvoirs à de savants montages d’ingéniérie mécanique.

En sauvant Mira, Dague est blessé, et les deux jeunes gens sont d’abord contraints de se cacher. Mais l’aristocrate est déterminée. Pour échapper à son ennemi et – accessoirement – tenter de récupérer le trône d’Asthénocle auquel elle peut prétendre, elle est résolue à s’enfoncer au coeur de la jungle.

Un territoire hostile, quasi inexploré, et peuplé de dragons sanguinaires.

12 commentaires

  1. On se rejoins sur pas mal de point ! Ce nouveau Adrien Tomas, même si à la base est destiné à un public jeune, il n’en reste pas moins que les plus avertis y trouveront leur compte. Je n’ai absolument pas boudé mon plaisir 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s