Diamants de Vincent Tassy

« Tout ce qui brille n’est pas or » proverbe qui pourrait très bien s’appliquer à ce roman de Vincent Tassy qui doit paraitre le 19 février chez Mnémos. Au premier sens, on peut tout simplement penser que les diamants brillent plus que l’or mais en creusant un peu on se rend compte que Diamants brille par plusieurs points et présente de multiples facettes, de la fantasy à la fois sombre et lumineuse, des questionnements, un roman atypique. Diamants c’est aussi un très beau titre pour faire partie des pépites des indés de l’imaginaire en février.

Il n’est pas évident de parler de ce roman, qui est un peu un ovni littéraire. C’est un roman de fantasy mais il ne faut pas s’attendre à de la fantasy épique ou à des créatures surnaturelles. On pourrait parler de fantasy gothique ( je ne sais pas si ce sous-genre existe vraiment, peut-être qu’un spécialiste serpentesque égyptien pourrait me renseigner). L’histoire se déroule dans le monde des Trois Continents qui sont : Cantara, Samsara et Sanvean. Au sein du continent de Samsara se trouvent plusieurs royaumes dont celui de Vaivre au centre et celui de Ronces au Nord. Vaivre est gouverné par la reine Alamasonthe et sa capitale est Œtrange. Le royaume de Ronces est dirigé par Adalelme, ancien époux d’Alamasonthe et père de leurs deux filles Daphnéa et Savannah. L’hiver dure depuis de nombreux mois dans le royaume de de Vaivre et la magie est devenue beaucoup moins puissante quand un événement imprévu se produit: la venue d’un ange appelé L’Or ailé dans la capitale Œtrange. Sa venue avait été annoncée dans le livre sacré le Diadema, mais plus beaucoup de monde n’y croyait vraiment encore. Son arrivée coïncide avec la fonte des neiges et tout le monde la voit comme un excellent présage pour le pays et comme une promesse de retrouver sa gloire passée, ce que confirme Dolbreuse, le grand mancien de Vaivre. Bientôt le palais organise un concours pour choisir un suivant à l’Or ailé, un suivant qui devra le guider dans ce monde complexe.

Pour ce roman, Vincent Tassy a opté pour une narration chorale suivant plusieurs personnages principaux: Alamasonthe, Dolbreuse, Daphnéa, Savannah et Mauront, simple jardinier officiant au palais d’Œtrange. Cela permet de mieux comprendre comment fonctionne chaque royaume, de mieux connaitre les différents protagonistes et leurs réactions face à la venue de L’Or ailé. Un des personnages les plus intéressants est Mauront, un simple jardinier doté de pouvoirs sur les fleurs et dont le destin va être bouleversé lui aussi par cet ange très énigmatique. Les personnages sont agréables mais j’ai éprouvé assez peu d’empathie pour eux, comme s’il y avait une certaine distance avec eux. La richesse du roman vient surtout de son univers proche des rêves, des mythes, sombre tout en gardant de l’espoir et original. Les décors ont une grande importance dans le roman, que ce soit la beauté du palais d’Œtrange ou les sombres forêts qui séparent Vaivre du royaume de Ronces. Ces différents lieux rappellent en cela les romans gothiques où les décors avaient aussi beaucoup de place.

L’auteur nous dévoile le monde des Trois Continents par petites touches successives, et on aimerait s’égarer un peu plus longtemps dans certains endroits. Surtout que la plume de l’auteur est très poétique tout en étant fluide, elle donne envie de s’évader, de rêver. Le monde proposé par Vincent Tassy tout comme l’histoire qui nous est contée n’est absolument pas pas manichéen. Le lecteur comprend les motivations des personnages, il ressent ce qu’ils peuvent penser. Plusieurs thématiques parsèment le roman que ce soit sur les choix de vies, le pouvoir, les relations entre personnes, ou encore la mise en avant de soi. Plusieurs péripéties jalonnent le récit, mais le rythme du roman est assez lent et langoureux, un peu comme si Vincent Tassy nous invitait dans une danse intime avec son univers, ses personnages. Cela risque de déconcerter quelques lecteurs.

Diamants est ainsi un roman étrange et envoutant de fantasy gothique porté par une superbe plume. L’univers du livre est très riche et un beau mélange de différents genres, à la fois ombre et lumière, douceur et violence. Un roman tout en nuances prenant ses racines dans la littérature fantastique et gothique et y apportant une touche de fantasy et de magie.

Autres avis: Fantasy à la carte, Dup,

L’acheter chez un libraire (sans aucun frais supplémentaire):

En papier

Auteur: Vincent Tassy

Édition: Mnémos

Parution: 19 Février 2021

D’un hiver sans fin naît l’espoir d’un printemps radieux

L’Or Ailé, de la cité immortelle, est descendu des cieux.

Seigneur ou roturier, lequel deviendra son suivant ?

Serviteur, conseiller, dévoué ou confident

Dans le labyrinthe d’Œtrange, il devra le guider

Du royaume de Ronces, aux Brumes emplies de danger.

De l’hiver au printemps, de l’obscurité à la lumière

Percerez-vous les secrets de L’Or Ailé venu sur Terre ?

27 commentaires

  1. Ok: hop liste d’envies * ajouter *
    Avais-tu lu d’autres romans de Vincent Tassy avant? Cette langueur, cette ambiance, ce rythme particulier c’est clairement sa marque de fabrique. Je suis vraiment curieuse de découvrir ce titre. Mais je vais éviter de le commander par la poste ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s