Santa Clarita diet: 3 raisons de regarder… ou pas !

71dYZVVQF+L._AC_SL1177_

Aujourd’hui, on va parler d’une série télé, Santa Clarita Diet en donnant des arguments positifs et négatifs afin que vous puissiez vous faire une opinion plus facilement. Santa Clarita Diet est une série américaine en 3 saisons de 10 épisodes chacune. Elle est disponible sur Netflix où elle a été diffusée entre et fin. La série oscille entre comédie et horreur et a été créée par Victor Fresco. Au casting, on retrouve Drew Barrymore et Timothy Olyphant.

• De quoi ça parle? :

Sheila et Joel Hammond sont tous les deux agents immobiliers et habitent à Santa Clarita, paisible ville de Californie où il fait toujours beau et que l’on pourrait qualifier de parfaite petite banlieue. La vie s’écoule paisiblement pour la famille unie autour de leur fille adolescente, Abby. Jusqu’au jour où Sheila va mourir après avoir vomi des litres et des litres ainsi qu’une étrange petite boule rouge. Surtout, Sheila va revenir tout de suite à la vie, étant devenue une non-morte. La famille va se retrouver à devoir gérer la nouvelle Sheila et ses nouvelles envies culinaires à base d’humains frais.

La série est pour vous si:

– Vous aimez l’humour noir et décalé. Santa Clarita Diet est une série de mort vivant, donc on y tue des gens qu’on grignote allègrement mais côté genre, elle fait beaucoup plus penser à Shawn of the dead qu’à The walking dead. C’est une série qui se veut avant tout drôle en jouant sur le côté décalé de la banlieue pavillonnaire californienne et du côté gore du zombie. Le challenge pour la famille est de donner le change, que personne ne s’aperçoive de la véritable nature de Sheila, tout en continuant à mener une vie normale et à vendre des maisons. Le décalage entre ces deux mondes fonctionnent assez bien. Et ce n’est pas parce que c’est une comédie que c’est soft. Au contraire, c’est assez gore et Sheila se nourrit bien d’humains. C’est gore mais ça reste drôle.

– Vous voulez une autre vision du zombie. La série ne propose pas la version apocalyptique du mort-vivant avec paysages en ruines et zombie en décomposition, sans âme et sans cervelle, uniquement dirigé par sa faim. Les zombies de la série font plus penser à des vampires (la morsure a autant d’importance), à des victimes d’un virus. Le changement physique est dans les premiers temps invisible, et Sheila peut passer pour un être humain normal. Elle choisit d’ailleurs de ne tuer que des criminels ou de très mauvaises personnes (néo-nazi, époux violent…), assumant ainsi sa faim de mort-vivant de manière éthique. De ce côté là, la série fait un peu penser à Dexter. Surtout, dans sa nouvelle vie de non-mort, Sheila peut compter sur l’aide de ses proches, elle est entourée, soutenue et garde les sentiments qu’elle avait pour eux auparavant. Son mari est là pour elle dans tous les aspects de sa vie de mort-vivant tout comme sa fille Abby.

– Pour les acteurs et personnages: la série est portée par ses acteurs principaux Drew Barrymore et Timothy Olyphant, parfaits en petit couple de banlieue essayant envers et contre tout de s’adapter au profond changement de Sheila. Timothy Olyphant (que l’on a pu voir dans Deadwood )  est parfait dans le rôle, en mari désabusé, dépassé,mais aimant, loin de ses rôles précédents. Parmi les autres personnages, deux tirent leur épingle du jeu : Abby, la fille de Sheila et Joël, plus mature et intelligente que ses parents et qui leur sauvera la mise plusieurs fois, et Eric, le voisin timide, geek et amoureux d’Abby, embarqué malgré lui dans cette folle histoire.

santa-clarita-diet-saison-2_wallpaper

•  Cette série est déconseillée si:

– Vous avez une âme sensible et ne supportez pas la vue du sang. En effet, même si c’est avant tout une série comique, elle n’est pas familiale pour autant et c’est plutôt gore. La transformation en zombie se fait avec un bain de vomi et l’expulsion d’une boule rouge. Lorsque Sheila doit se nourrir, c’est très sanglant avec des détails sur ce qu’elle mange que ce soit doigts, entrailles ou oreilles.

– Vous souhaitez de la régularité. La série est en effet assez inégale au fil des saisons et certains épisodes ne fonctionnent pas. Les scénaristes ont tendance à exploiter les mêmes ressorts comiques et cela peut devenir lassant. On sent également que l’idée de départ a du mal à tenir sur la distance. Pour éviter une certaine lassitude, les scénaristes ont recours a plusieurs pistes mais celles-ci sont parfois vite expédiées ou oubliées en cours de route (Anne par exemple dans la saison 3). La série a aussi parfois des problèmes de rythme, allant trop vite dans la résolution de certains arcs narratifs ou trop lentement particulièrement dans les problématiques sentimentales qui ont tendance à se répéter.

– Vous souhaitez un peu de réalisme malgré tout. Ce n’est pas parce que le sujet de la série est les morts-vivants que l’on ne peut pas réclamer un peu de « réalisme » malgré tout. Et franchement, au niveau de la police ça pèche vraiment. Les Hammond peuvent commettre leurs crimes en toute immunité ou presque en n’étant finalement que très peu inquiétés par les forces de l’ordre. Les seuls représentants de la police ou du FBI sont d’une stupidité à faire peur et se laissent berner très facilement.

• Le mot de la fin:

Santa Clarita Diet est une série qui se regarde vite et bien. Elle a un petit côté Desperate Housewives pour la vie de banlieue, les lourds secrets cachés derrière les portes des belles maisons, un petit côté Dexter pour le choix des meurtres commis, et enfin un petit côté Shawn of the dead pour le thème principal et l’humour décalé. C’est un divertissement à prendre à la légère, drôle sans être non plus hilarant et qui peut s’avérer parfait en cette période.

12 commentaires

  1. Perso j’ai adoré mais tu as totalement raison dans les points négatifs que tu soulèves. Surtout sur l’aspect inégal même si les personnages sont tellement cool que ça sauve le tout. Par contre un peu refroidie par la fin de la saison 3 ><

    Aimé par 1 personne

    • J’ai adoré l’idée de départ également, et le personnage et acteur de Joël) mais justement la fin de la saison 3 est assez décevante car plusieurs pistes ne sont pas exploitées. On sent qu’ils n’avaient pas prévu la fin aussi vite.

      J'aime

      • Idem, Joël est un personnage grandiose ! C’est d’autant plus frustrant. Dommage qu’ils aient voulu en faire trop au lieu d’exploiter correctement le concept sans en abuser. Y’avait moyen de faire mieux en moins d’épisode avec une meilleure fin. Mais bon ça reste une des séries qui m’a le plus fait rire ces dernières années (avec brooklyn 99 😁)

        Aimé par 1 personne

    • Je n’ai pas vu Justified, je l’avais vu dans Dead wood où il était déjà très bien.
      Merci 🙂 j’ai trouvé que ce principe allait bien pour les avis sur les séries, au moins c’est clair et ça permet de se faire une idée facilement

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s