Guide des genres et sous-genres de l’Imaginaire – Apophis

guidedesgenres700wide

Pour ceux qui ne connaitraient pas Apophis, il s’agit du Dieu de la nuit, du mal du chaos dans la mythologie égyptienne. Son but est d’anéantir la création divine et son nom signifie serpent géant. Quand, il lui reste du temps libre, il lit beaucoup de littérature dite SFFF ou imaginaire et officie sur son blog appelé tout simplement Le culte d’Apophis. Une des passions d’Apophis, en marge de son appétit pour le chaos, est le classement (Cela peut sembler paradoxal mais il faut bien mettre de l’ordre pour un chaos parfait). En effet, il adore classer et classifier! Surtout ses lectures. Sa bibliothèque en est d’ailleurs un parfait exemple, tout y est rangé par genre, par sous genre et chaque livre y a une place unique. Alors, Apophis s’est d’abord dit dans sa grande véhémence qu’il fallait diffuser la bonne parole et établir clairement une taxonomie des littératures de l’imaginaire. Pour cela, il a d’abord écrit toute une série d’articles sur son blog où il expliquait clairement la notion de genres puis de sous genres dans l’imaginaire. Puis, Gilles Dumay, attiré par l’aura d’Apophis, est passé voir tout ça et s’est dit qu’il y avait matière à en faire quelque chose de plus grand, à l’image d’Apophis. Alors, dans l’ombre, toute l’équipe d’Albin Michel Imaginaire a concocté ce beau Guide à la couverture signée Aurélien Police.

Le guide est ainsi une fusion des articles du blog mais le tout arrangé par Albin Michel Imaginaire pour rendre l’ouvrage tout beau, et d’une lecture logique. Surtout, cerise sur le gâteau, le Guide des genres et sous-genres de l’imaginaire est gratuit au format numérique: voir ici pour savoir comment vous le procurez. Dans sa grande mansuétude, Apophis a organisé un concours pour faire gagner à ses fidèles (cultistes ?) un exemplaire papier du guide. Je le remercie encore pour ce cadeau car je dois avouer que je préfère lire en version papier. Tout cela pour expliquer la magnifique photo de fin d’article.

Venons en maintenant au guide à proprement parler. L’introduction explique de manière très claire, comme le reste du livre d’ailleurs, ce que sont les 3 genres grâce à l’exemple du chat. (Alors, j’aime beaucoup les chats, mais moi je dis que cela aurait été plus probant avec un troll des cavernes). Ensuite, si l’abréviation SFFF (Science-fiction, Fantasy, Fantastique) est valable en France, elle ne l’est pas pour les anglo-saxons qui ne connaissent pas le Fantastique.

Là où le guide devient très intéressant, c’est dans sa capacité à répondre aux interrogations autant des néophytes que des connaisseurs des genres de l’imaginaire. Le néophyte pourra se rendre compte de la richesse du genre, qui est loin de se résumer à de la littérature jeunesse ou de seconde zone. Le connaisseur pourra également peaufiner ses connaissances sur certains sous genres moins connus. En effet, le guide offre des définitions précises des sous genres de la Science-fiction mais aussi de la Fantasy. Des exemples de livres relevant de chaque catégories sont aussi donnés, ce qui permet de trouver des auteurs ou romans à découvrir. Autre point intéressant, l’historique des sous genres et les liens qui existent entre certains d’entre eux. Enfin, j’ai beaucoup apprécié la partie s’interrogeant sur l’évolution de la Fantasy et sur quels sous genres seront présents dans nos librairies à l’avenir.

Guide des genres et sous-genres de l’imaginaire est donc une lecture enrichissante et complète. On peut piocher quelques définitions au besoin ou encore apprendre l’historique des sous genres. Profitez en, c’est gratuit, ce qui est une belle initiative, et en plus on s’instruit !

Autres avis: Yogomaki

Aucun texte alternatif disponible.Auteur: Apophis

Éditeur : Albin Michel Imaginaire

Parution: 17/09/2018

Vous ignorez la différence entre un planet opera et un space opera.Vous avez quelque difficulté à distinguer un livre steampunk d’une gaslamp fantasy.Si on vous dit dieselpunk, vous pensez : « science-fiction anti-écologique, peut-être ? »Pas de panique !Aucun genre, aucun sous-genre de l’imaginaire n’échappe à l’oeil d’Apophis ! Votre guide en ces terrifiantes et merveilleuses contrées.Apophis est le dieu égyptien du chaos.

22 commentaires

  1. Wow, super critique, merci beaucoup ! (et j’aime beaucoup la façon dont elle est tournée :D). Juste une petite précision : par rapport aux articles qui avaient été écrits pour le blog, c’est moi qui ai tout réorganisé afin de proposer une lecture plus fluide et plus logique. C’est ensuite cette version 2.0 qui a été soumise à Gilles, qui y a apporté quelques corrections éditoriales, avant que ça ne parte chez les gens chargés de la correction, de la mise en page, de l’illustration, de la création de l’e-book, etc.

    En tout cas, je suis content, parce que (pour l’instant ?) tous les gens qui m’en ont parlé ont insisté sur le fait que c’était très clair, ce qui était un point capital pour moi, tout comme le fait (que tu soulignes d’ailleurs) que ce soit accessible et enrichissant pour tous les profils de lecteur, du débutant au connaisseur comme toi.

    (N’empêche que je ne m’étais jamais fait la réflexion que pour un dieu du Chaos, cette obsession pour l’Ordre n’était tout de même pas jolie-jolie).

    (sinon, ma bibliothèque -ou plutôt les cinq-, c’est plutôt bordélique ces derniers temps, on est loin du classement parfait, faute de place il y en a littéralement dans tous les sens :D).

    Aimé par 2 personnes

  2. La lecture de ce guide m’a incité à tager mes billets par genre et sous genre. Il est en effet clair et assez précis.
    J’ai commencé par ceux de l’année en cours et donc après moult hésitations, j’ai fini. Il y a probablement des erreurs, elles ne sont dûs qu’à l’auteur de cet essai !! 😉

    Petite rectification. On me signale, que les erreurs viendraient de moi ! lol

    Aimé par 2 personnes

  3. J’adore l’intro ^^
    Je l’ai mis au chaud dans la liseuse, en cas de besoin je saurai où chercher comme ça, tant mieux si en plus c’est fluide pour trouver
    Et le commentaire d’Apo, trop drôle ^^ c’est le bordel dans la biblio ? Bienvenu au club ahaha

    Aimé par 1 personne

  4. […] Ma chronique : En surfant sur le blog d’Apophis le culte d’Apophis, très riche sur la SFFF, j’ai découvert qu’il avait écrit avec le soutien des éditions Albin Michel un guide des littératures de l’imaginaire, proposé gratuitement sur les plateformes numériques. Je me suis précipitée dessus !Il s’avère que c’est un guide gratuit mais très sérieux, et la culture livresque de l’auteur transparaît. Facile à lire, plutôt complet (si tant est qu’on puisse être complet sur ce sujet), les genres et sous-genres sont évidemment décrits et définis avec des critères clés. L’auteur nous rappelle que les classifications classiques anglo-saxonnes et françaises peuvent être différentes, mais aussi que certains sous-genres ont plusieurs définitions selon les spécialistes. Il prend le risque d’estimer que des sous-genres sont des genres à part entière, comme la Science-Fantasy : même si je n’adhère pas totalement à ce point de vue, ses arguments font réfléchir et méritent l’attention.Mais l’auteur va bien au-delà des classifications : il explique clairement la naissance d’un sous-genre en réaction à un sous-genre précédent, et à la lecture il est évident que ces évolutions accompagnent celles de la société. Plus on avance dans le temps, plus Apophis nous décrit une profusion de sous-genres… Et j’avoue avoir parfois été perdue dans tous les sous-genres actuels. Je me rends maintenant compte que je suis très loin de connaître toutes les tendances d’aujourd’hui, et c’est grâce à ce guide.J’ai aussi beaucoup aimé le ton parfois ironique, pour décrire des sous-genres démodés que nous pouvons trouver ringards, et pour lancer des piques sur des étiquettes marketing en vogue.Et pour finir, comme tout guide littéraire, chaque sous-genre est accompagné de livres ou d’auteurs représentatifs… Donc évidemment je le consulterai de temps en temps à l’avenir, pour y piocher des idées de lecture.Autres chroniques dans la blogosphère : Yogo, Célinedanaë, […]

    J’aime

Répondre à PALL de novembre – Au pays des Cave Trolls Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s