Loin des îles mauves, livre 1 : La Sans-Étoiles – Chloé Chevalier

Ayant adoré le cycle des Récits du Demi-Loup de Chloé Chevalier, j’étais très impatiente de découvrir son nouveau roman. La sans-étoiles est le premier tome de la série Loin des îles mauves, publiée au sein de la Collection R aux éditions Robert Laffont dédiée aux ados et jeunes adultes et dirigée par Glenn Tavennec. Les personnages sont jeunes mais le roman parait plus approprié pour un public jeune adulte à adulte.

L’univers imaginé par l’autrice est vaste, et ce premier tome n’en dévoile qu’une partie. Tout débute dans l’archipel des Îles Mauves, où vivent les personnages principaux. Ces îles abritent une société assez complexe où se côtoient deux communautés : les Leifa et le peuple des Bruyères. Le peuple des Bruyères a une structure très particulière et est issu d’anciens esclaves. Les femmes sont soient des Mères et ont des enfants, soit des Héros, c’est à dire qu’elles dissimulent leur identité sexuelle derrière une apparence masculine. Les Leifa sont le peuple dominant, des hommes de très grandes tailles, mais engendrent seulement des enfants mâles et devant aller chercher leurs femmes dans le peuple des Bruyères. Le travestissement de certaines femmes a ainsi pour origine leur protection face aux Leifa. Au delà des îles mauves se trouve l’Empire vivant sur un plus grand territoire et plus civilisé. Cet empire est en pleine expansion, et envoie des baleiniers vers les îles, empêchant leurs peuples de se pourvoir en poissons et les privant de ressources.

Les îles mauves se retrouvent ainsi dans une fâcheuse situation, et un groupe de jeunes gens décide de partir en expédition pour découvrir l’empire. Yvanel est issue du Peuple des Bruyères, c’est un héros. Elle fait partie de cette petite expédition en compagnie d’amis qui partent sur un petit navire, la Macareuse, pour un voyage de quelques jours. Mais ce qui ne devait être qu’une simple balade entre adolescents issus des deux peuples prend une toute autre tournure, et le groupe d’amis va se trouver embarqué dans une terrible aventure.

Cette expédition sera l’occasion de découvrir l’empire et leur manière de vivre. On découvre ainsi l’univers qui s’avère passionnant et d’une grande richesse. On devine les différents éléments au travers du regard d’Yvanel, qui va se retrouver loin des coutumes de son île. Les thématiques abordées par l’autrice sont nombreuses et d’actualités. Elle y parle de la violence faite aux femmes au travers des femmes du Peuple des Bruyères forcées de cacher leur identité pour ne pas subir d’abus sexuels. Elle n’hésite pas à parler aussi des problèmes typiquement féminins, et à s’interroger sur la féminité et l’identité sexuelle.

La narration prend son temps pour établir les bases de l’univers et de l’intrigue, parfois un peu trop, et le roman souffre de longueurs. Le voyage est beau mais lent, certains passages apparaissent un peu redondants également. Du fait de cette lenteur, on a un peu de mal à déceler les tenants et aboutissants de l’intrigue. Ce premier tome apparait ainsi comme une mise en place de l’univers et des principaux personnages. La plume de Chloé Chevalier est toujours aussi belle et fluide. Les personnages sont tous différents et évoluent au fil de leurs aventures.

Ce premier tome de la série Loin des îles mauves se révèle ainsi une lecture agréable. L’univers et les thèmes abordés sont intrigants et très intéressants. L’autrice prend son temps pour installer tout cela et le récit souffre de longueurs. Néanmoins, il me tarde de lire la suite des aventures d’Yvanel et de ses amis.

Autres avis: Fantasy à la carte, les livres de Rose,

Autrice: Chloé Chevalier

Éditions:Robert Laffont Collection R

Parution: 06/10/2022

La nouvelle saga fantasy de l’autrice du cycle Récits du Demi-Loups.
Yvanel est un Héros. Née femme, elle doit, comme ses congénères du Peuple des Bruyères, bander ses seins et cacher son identité aux yeux des Leifa – le peuple dominant des Îles Mauves.
Mais au-delà des querelles qui opposent ces deux peuples depuis la nuit des temps, un danger menace les îles de famine : l’Empire et ses navires qui s’accaparent les baleines.
Bravant les lois de leur archipel, Yvanel et cinq de ses compagnons embarquent à bord d’un voilier pour un périple à haut risque. Leur mission ? Négocier leur avenir.

6 commentaires

  1. Merci pour le lien :-p Sinon j’ai un avis un peu similaire au tien! J’ai adoré l’univers et le groupe de personnages auxquels on s’attache au fur et à mesure du voyage mais j’avais aussi ressenti quelques longueurs (qui au final ne m’ont pas trop gênées pour ma part!).

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais justement adoré la précédente saga de l’autrice et je me demandais comment un lecteur comme moi pourrait interpréter cette nouvelle lecture. A te voir convaincue, je me dis que je pourrais l’être moi aussi. Je remonte donc le titre dans ma wishlist 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Je vais le commencer aujourd’hui et j’ai hâte de me plonger dans cet univers et de lire l’autrice sur un format long (je n’en ai lu qu’une nouvelle que j’avais trouvé sublime pour l’instant). Je crains un peu les longueurs cependant donc j’ose espérer que l’ambiance et les personnages sauront m’emporter

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s