Troll – Netflix

Un film pareil ne pouvait que nous intéresser et en plus faire l’objet d’un article! Troll est un film norvégien réalisé par Roar Uthaug (Tomb Raider en 2018, pas celui avec Angelina Jolie), sorti en 2022. Disponible depuis le 1er décembre sur Netflix, le long-métrage est actuellement numéro 2 du Top 10 des nouveautés et devient le film non-anglophone le plus vu de tous les temps sur Netflix. Le succès est tel qu’une suite est même envisagée.

Dans un des précédents films de Roar Uthaug, The Wave en 2016, une montage se détache et provoque un tsunami en Norvège. Ici ce n’est pas une montagne mais un troll qui va se réveiller et provoquer des catastrophes. Troll est un blockbuster norvégien qui rend hommage aux films de monstres mais aussi à la mythologie nordique. Le réalisateur norvégien dispose d’un budget conséquent tout en tournant dans son propre pays avec des acteurs du cru. Au fond de la montagne Dovre, des travaux pour construire un tunnel ont lieu en perçant la montagne. Les explosifs utilisés malgré les manifestassions écologiques, réveillent un troll captif depuis près de mille ans. La créature aussi grande qu’un immeuble détruit tout sur son passage et semble se diriger vers Oslo. Le gouvernement fait appel à Nora Tidemann, une paléontologue intrépide pour l’empêcher de semer le chaos, celle-ci ayant un père fin connaisseur de mythologie nordique.

Troll est très différent de The Troll Hunter et il faut bien l’avouer beaucoup moins réussi. Son scénario est assez basique et ressemble beaucoup à celui de Godzilla, une créature gigantesque réveillée par la faute des hommes qui ne tiennent pas compte de la nature. Le début du film est plutôt réussi notamment avant que l’on ne voit vraiment le troll, laissant un peu de place au mystère. La présentation de l’héroïne en pleine ascension dans les Trolltinden avec son père qui lui explique qu’elle doit d’abord croire à l’existence des trolls avant de pouvoir réellement voir les créatures et regarder avec son cœur. On les retrouve 20 ans plus tard, elle ayant choisi la voie scientifique et lui continuant dans ses croyances dans les mythes. Les deux personnages sont les seuls un tant soit peu développés, les autres étant assez clichés, allant du militaire obtus au politicien qu’on croit coincé et qui s’avère finalement sympathique. Puis le reste du scénario une fois la créature connue sert uniquement à des évolutions du monstre dans le pays puis dans la capitale norvégienne et multiplie les facilités narratives.

Le troll évolue dans des paysages magnifiques (j’ai pu en reconnaitre certains) et bénéficie de superbes effets spéciaux. Il est véritablement gigantesque et crédible grâce aux images de synthèse qui lui donnent vie et le rendent plus attachant que la plupart des protagonistes du film. Le troll du titre est vraiment réussi, alliant prestance, monstruosité et charisme. On se prend peu à peu à aimer ce grand monstre maladroit qui a surtout subi une terrible répression de la part des humains jusqu’à faire disparaitre ses semblables. Son destin nous touche plus que celui des autres protagonistes.

Troll est ainsi un blockbuster norvégien aux allures hollywoodiennes. Il rend hommage à la plupart des créatures géantes apparues à l’écran depuis un siècle en utilisant les mythes nordiques propres à la Norvège. Le réalisateur ne lésine pas sur l’action, filme de superbes paysages naturels en faisant passer un message écologiste. Hélas, il utilise aussi la facilité et son film manque d’âme, de sincérité. Le troll est la véritable réussite du film, s’avérant impressionnant par la magie d’effets spéciaux vraiment réussis qui lui donnent vie.

11 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s