La dernière geste, troisième chant: Ordalie de Morgan of Glencoe

Ordalie est le troisième volet de la série La Dernière Geste de Morgan of Glencoe. Cette pentalogie est éditée par Actusf dans la collection Naos. Pour célébrer cette parution, le blog book en stock a consacré le mois de novembre à l’autrice avec tout plein de questions à lui poser. Je profite d’ailleurs de l’occasion pour remercier Dup et Phooka pour cette initiative et les éditions ActuSF pour l’envoi de ce service de presse. 

Vingt mois ont passé depuis la fin du tome précédent, qui a vu l’arrivée puis l’installation de Yuri en Keltia. La France a vu Louis-Philippe devenir roi. Mais les relations entre les deux nations sont toujours très tendues. Le rail bénéficie d’un statut spécial de part son lien avec Keltia, et le fait qu’il traverse plusieurs pays. Depuis plusieurs semaines, des enfants disparaissent dans les rues de Paris et les soupçons se portent sur Keltia. Les soldats du Roi en profitent alors pour s’attaquer aux fourmis qui se trouvent à Paris et agressent l’Aeling Mistral. Cet incident entraine une forte dégradation des relations diplomatiques entre la France et Keltia, et la guerre semble inéluctable entre les deux pays qui ne veulent pas céder du terrain. Yuri, qui est devenue citoyenne de Keltia, se rend compte qu’elle est la seule à pouvoir empêcher la situation de dégénérer et défendre au mieux les intérêts de sa nation de cœur.

Yuri a beaucoup changé depuis le premier tome de cette série. Elle est devenue Lily d’Eunez Eusa, s’est épanouie et est devenue indépendante. De par son son passé, elle est habituée aux codes de la noblesse française, et est aussi habile en diplomatie et relations géopolitiques. Cela fait d’elle la candidate idéale pour tenir tête au Roi de France et pouvoir répondre à l’épineuse question de la juridiction qui s’applique dans l’incident qui a conduit à la mort d’un soldat français. Néanmoins, le passé de la jeune femme risque de lui poser problème.

Le titre du roman répond à une partie de l’intrigue dans la mesure où la situation diplomatique va être l’objet d’une ordalie. En effet,une ordalie est une épreuve judiciaire datant du Moyen-Âge où l’on soumettait un ou des accusés au jugement de Dieu en lui faisant passer des épreuves. Ces épreuves vont être l’occasion pour l’autrice de développer son talent pour faire monter la tension. En effet, dans ce tome la situation est très tendue pour tous et cela se ressent fortement, la pression montant crescendo. Les difficultés diplomatiques ont des répercutions sur tous les personnages et ce tome est celui de tous les dangers pour Yuri et tous les protagonistes de la saga. Car on s’est profondément attachés à tous ces personnages, on les a vu évoluer sous la plume de Morgan of Glencoe, et on ressent encore plus cette incroyable tension dramatique.

On ne peut que saluer le travail fait sur les personnages qui sont tous très humains que ce soit les habitants de Keltia, les ambassadeurs de la triade et même le Roi de France qui est certes l’ennemi de Keltia, mais qui a ses faiblesses et dont on comprend le parcours. L’univers continue d’être approfondi également avec ce tome.

Cette série est vraiment d’une incroyable richesse, que ce soit par le monde mis en place, les personnages, les créatures et mythologies. Et Morgan of Glencoe sait entretenir son suspense avec une fin incroyable et glaçante mais qui claque pas mal. Vivement la suite!

Autres avis: Fantasy à la carte, Dup, Book’Geek, Rat des villes, L’ours inculte, Laird Fumble (Le syndrome Quickson),

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier

En numérique

Autrice: Morgan of Glencoe

Éditions: Actusf collection Naos

Parution: 20 octobre 2021

Vingt mois ont passé depuis l’arrivée de Yuri en Keltia et le couronnement de Louis-Philippe en France. La tension n’a cessé de monter entre les deux pays, malgré les tentatives des Ambassadeurs japonais et ottomans pour calmer les velléités belliqueuses du jeune Roi d’un côté et la punition commerciale des Keltiens de l’autre. Lorsque la situation dérape, Yuri réalise qu’elle est la seule à pouvoir, peut-être, éviter au monde de basculer dans la guerre. Reste à savoir si elle est prête à en payer le prix…

9 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s