Kaamelott : Premier Volet

Après 12 ans d’attente depuis la fin de la série, on attendant impatiemment ce film, finissant presque par ne plus y croire. Et puis voilà que les premières infos arrivent, suivies d’un trailer et d’une bande annonce avec une sortie pour le 21 juillet 2021. Kaamelott premier volet est enfin là, reprenant toute la fine équipe à quelques exceptions près. Kaamelott premier volet film écrit et réalisé par Alexandre Astier doit normalement être le premier volet d’une trilogie qui verra le jour selon le succès du film au cinéma.

Le film se déroule en 484, soit 10 ans après la fin de la saison 6 (ce qui colle plutôt bien avec le temps d’attente pour la réalisation du film). Le roi Arthur déprimé et ne voulant plus du pouvoir renonce définitivement au trône et confie le pouvoir à Lancelot du lac. Ce dernier décide de traquer tous les alliés d’Arthur et est prêt à tout pour les retrouver. Le royaume de Logres est ainsi au plus mal : Lancelot fait régner la terreur grâce aux mercenaires saxons et impose de nombreuses taxes. Arthur, grâce à Vénec, a réussi à fuir et demeure introuvable, beaucoup le croient mort. La résistance essaye tant bien que mal de s’organiser, continuant d’espérer le retour d’Arthur.

Étant de grands fans de Kaamelott, on attendait ce film de pied ferme après tant de temps. Les saisons V et VI sont pour moi aussi réussies que les premières et le passage au format long n’a fait que conforter tout le bien que je pensais de cette série. Le défi de porter l’univers sur grand écran et pour un film de 2 heures était grand. Autant le dire tout de suite, Alexandre Astier s’en tire admirablement, gardant tous les ingrédients qui avaient fait la réussite de la série tout au long des 6 saisons et insufflant une dimension nouvelle propre au cinéma. Quel plaisir de retrouver Arthur et sa bande de bras cassés qui nous avaient tellement manqué toutes ces années.

Les années d’attente ont été mises à profit dans le scénario et intégrées dans l’intrigue. Les personnages ont évolué, changé, vieilli (certains plus que d’autres) et sont tous marqués par la disparition d’Arthur. Lancelot n’arrive pas à passer outre et passe toute son énergie pour retrouver celui qu’il considère comme sa Némésis. Il s’entoure des mêmes personnes qu’Arthur, du moins ceux qui ont trahi, et ne fait pas mieux qu’Arthur, alors qu’il était persuadé du contraire. Le Graal ne semble plus faire partie de ses priorités. Son costume le fait ressembler à une espèce de serpent engoncé jusqu’au goût dans son ressentiment. Il n’arrive pas à aller de l’avant. Les costumes sont d’ailleurs vraiment admirablement faits, correspondant aux caractères des personnages. Les moyens du film sont différents de ceux de la série, et on peut découvrir des endroits que l’on se contentait d’imaginer auparavant. Visuellement, le film est une réussite, offrant une grande variété de décors. On voit vraiment la différence au niveau réalisation du passage sur grand écran avec des plans moins statiques, des scènes en extérieur.

Alexandre Astier a la volonté de raconter la fin de Kaamelott en 3 films, mais ce premier opus, tout en laissant des pistes sérieuses pour la suite, peut se suffire. Il y a d’ailleurs une scène post générique qui donne une piste pour la suite. Le film est dense, raconte beaucoup de choses en deux heures, peut-être un peu trop et certains personnages en font un peu les frais. Certains des anciens ne font que de brèves apparitions, c’est un peu dommage pour certains comme Vénéc ou Bohort dont on ne sait pas vraiment ce qu’ils deviennent. Perceval et Karadoc sont beaucoup plus exploités mais leurs ressorts comiques était déjà très présent dans la série. Les flashbacks dans la jeunesse d’Arthur sont intéressants à voir et font le lien avec la saison VI, mais sont peut-être en trop au détriment de plus de temps passés sur certains personnages. Ils ne sont pas vraiment utiles, et alourdissent par moments le récit plus qu’ils ne lui apportent vraiment quelque chose. Le rythme du film est rapide, on ne s’ennuie pas. L’alternance entre scène comique, ou d’autres plus sombre, moments festifs ou calmes est parfaitement dosée. La musique a aussi une grande importance dans le film et j’ai trouvé la manière dont elle est utilisée fort intelligente, bien que le traitement soit un poil rapide. Mais on ne peut pas raconter autant en deux heures qu’en une saison complète, c’est certain.

Alexandre Astier a soigné ses personnages, que ce soit les anciens avec l’évolution de certaines relations assez surprenantes, ou les nouveaux particulièrement réussis. Alzagar est franchement drôle, avec certains dialogues d’anthologie, Quarto et ses deux wisigoths apportent aussi beaucoup d’humour, faisant penser à Yvain, Sting campe un Saxon assez redoutable et charismatique et tout en finesse. Il est vrai que ça fait beaucoup de personnages et que deux heures c’est peu pour donner à tous la même importance.

Là où on attendait aussi ce film, c’est au niveau du ressort comique et l’on peut dire qu’il est parfaitement réussi. On rigole franchement à plusieurs reprises. Alexandre Astier joue à la fois sur la nostalgie de la série avec des répliques reprises au mot près, des dialogues ciselés et brillants mais aussi sur le côté plus sombre d’Arthur offrant un beau condensé de tout ce qui faisait la série tout au fil des saisons. Le film est vraiment drôle jouant sur plusieurs registres d’humour comme la série nous y avait habitués. Mais cet humour ne prend pas le pas sur le scénario ni sur les scènes plus sérieuses.

Kaamelott : Premier Volet est ainsi une belle réussite. Tout n’y est pas parfait et sera apprécié différemment selon les sensibilités envers les personnages. Mais le film est vraiment drôle, rempli de références, arrive à reprendre ce qui faisait le succès de la série et à aller plus loin en l’adaptant pour le grand écran. Certaines scènes sont cultes et on envie de les revoir pour s’en imprégner à nouveau. Et quel plaisir de retrouver toute cette fine équipe à nouveau! Avec des acteurs en pleine forme, des costumes splendides, des décors bien utilisés, bref vivement la suite!

15 commentaires

  1. Franchement je partage ton avis ! Oui, tout n’est pas parfait et oui, il y a des moments moins utiles, parfois un rythme qui ralentit mais j’ai quand même adoré du début à la fin. J’avais le cœur qui battait la chamade quand ça a commencé, j’étais super émue et j’ai envie d’y retourner. Là je me refais les saisons précédentes, c’est tellement plaisant… Vu le succès du film à son lancement, je crois qu’on ne doit pas avoir trop peur pour la suite :3

    Aimé par 2 personnes

    • Le temps qui a passé est vraiment bien exploité dans le film et logique en plus. Retrouver Arthur un ou 2 ans après n’aurait pas eu beaucoup de sens. Si tu aimes la série, tu devrais aimer, c’est vraiment un bon film et quel plaisir de revoir tous ces acteurs.

      J'aime

  2. Assez d’accord, le film n’est pas parfait, mais globalement c’est une impression positive qui demeure et j’irais bien le voir une 2e fois au cinéma si je pouvais me le permettre 😅

    Aimé par 1 personne

  3. Je partage ton avis, entre plaisir de retrouver enfin Kaamelott, et le manque de certains. Deux heures c’est effectivement court pour tout retrouver…
    Un autre point extrêmement positif à mes yeux, monsieur, qui n’a suivi la série que de loin, a lui aussi beaucoup apprécié le film. Sacré tour de force que de contenter les fans après plus de dix ans d’attente, tout en permettant aux novices de passer un très bon moment.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s