Le prieuré de l’oranger de Samantha Shannon

Le prieuré de l’oranger est un roman de Samantha Shannon auparavant publié par De Saxus en un seul tome. Il a été scindé en 2 tomes pour sa parution en poche chez J’ai lu, ce qui est compréhensible vu que c’est un pavé de près de 1000 pages en grand format et deux fois 570 en poche. Le roman a connu un grand succès et avait attisé ma curiosité. J’ai profité de sa parution en poche pour le lire.

Le roman se situe dans un univers de fantasy d’inspiration médiévale où se trouvent des régions nommées par les points cardinaux. L’Ouest et l’Est sont séparés par un vaste océan appelé l’Abysse. Les relations entre les deux régions sont tendues, surtout à cause de la peste draconique, maladie fort contagieuse et dangereuse venue de l’Ouest. L’Ouest pense aussi que les Orientaux sont des hérétiques à cause de leurs liens avec les dragons. ainsi les deux régions ne se fréquentent pas et mènent chacune leur vie loin de l’autre. Au Sud se trouve le Prieuré de l’Oranger qui n’a pratiquement aucun lien avec l’extérieur. Mais une menace commune pourrait changer la donne, celle du Sans-Nom, un gigantesque dragon de feu qui avait été plongé dans un long sommeil il y a très longtemps mais qui semble donner des signes de réveil. Ce qui est confirmé par le réveil de ses principaux lieutenants annonçant ainsi le retour de leur maître.

Le récit suit plusieurs personnages clés de l’univers. Tout d’abord, Sabran qui est la Reine d’Inys, principal territoire à l’Ouest. Elle est issue de la maison Berethnet qui règne depuis près de mille ans de mère en fille. Sabran doit se marier et donner vie à une héritière. Mais les complots sont légions dans le reinaume et dans l’ombre, Ead Duryan la protège en secret. On suit ainsi la vie de la cour, les différentes intrigues et complots se déroulant à la cour d’Inys, tout en apprenant à mieux connaitre les principaux personnages y évoluant, principalement Sabran et ses dames de compagnie. Du côté de l’Est, on suit également une femme, Tané, qui s’apprête à passer les épreuves pour intégrer la prestigieuse garde de haute mer et ainsi devenir dragonnière. L’autrice s’attarde aussi sur les pas de Niclays Roos qui a été banni du royaume d’Inys par la reine Sabran, et recherche depuis le secret de l’élixir de vie. A côté de ces protagonistes, on croise de nombreux autres personnages secondaires. Il est un peu difficile au début de les distinguer et puis on finit par s’y retrouver.

Le roman a clairement un aspect féministe puisque les principaux rôles sont attribués à des femmes et que celles-ci ont des postes de pouvoir. L’Inys est ainsi un reinaume fondée par une femme et où on règne de mère en fille. Le fameux Prieuré de l’Oranger est une sororité où les femmes sont formées à la magie et au combat. Ainsi, sans avoir un discours militant, le roman fait la part belle aux personnages féminins en leur octroyant des places de choix et de pouvoir. Les personnages sont d’ailleurs bien caractérisés et attachants, même si certains ont des côtés un peu stéréotypés. On prend plaisir à les suivre et à les découvrir. Le roman a ainsi un côté résolument moderne par le rôle tenu par les personnages féminins.

Il en est de même pour l’histoire des différentes régions et légendes qui s’y rattachent. L’univers construit par Samantha Shannon est riche, avec de nombreuses traditions, une histoire construite sur de longues années et des dragons. L’autrice arrive à créer une toile de fond extraordinaire et à l’utiliser sur un seul tome, même s’il est énorme.

Le roman arrive à être innovant sur certains points mais l’intrigue est par contre très classique : Il faut s’allier pour vaincre un grand méchant qui revient. De plus, il faut dire que c’est long, très long pour en arriver à l’affrontement final qui apparait presque expédié en comparaison du reste. Certaines péripéties auraient pu être écourtées pour donner plus de rythme au récit et enlever un côté trop « chanceux » ou prévisible. En effet, les pires péripéties arrivent, et par pur hasard ou chance, un événement se produit qui vient arranger les choses (l’épée magique ou le joyau). Les dragons même s’ils sont présents dans le roman font un peu prétexte également, on les voit relativement peu.

Le Prieuré de l’oranger est ainsi un roman de fantasy d’une grande richesse autant par ses personnages que par son univers où l’on retrouve des inspirations de plusieurs cultures. Le roman est moderne sur de nombreux points comme la représentation des femmes et des relations entre les personnages. Les péripéties sont nombreuses, certainement un peu trop et le roman a une intrigue assez classique et prévisible. Néanmoins, ce livre est une lecture fort agréable qui tout en divertissant propose des thématiques actuelles.

Autres avis: Boudicca, C’est pour ma culture, L’ours inculte , Ombrebones, Tachan, Ecla’temps, Ma lecturothèque, Dup,

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

Poche : 1 et 2

Grand format

Numérique

Autrice: Samantha Shannon

Édition: De Saxus

Parution: 31/10/2019

Édition: J’ai lu

Parution: 03/02/2021 et 07/04/2021

Un monde divisé. Un reinaume sans héritière. Un ancien ennemi s’éveille. La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis plus de mille ans. La reine Sabran IX doit impérativement donner naissance à une héritière, mais des assassins essaient de l’en empêcher. Quoique la monarque l’ignore, elle peut compter sur l’aide d’Ead Duryan, une jeune magicienne qui la protège en secret. De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir dragonnière, mais le destin a d’autres plans pour elle. Et pendant que l’Est et l’Ouest se divisent un peu plus chaque jour, les forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil…

13 commentaires

  1. Classique et divertissant, c’est ce qu’il me faut en ce moment. Si en plus il a quelques qualités supplémentaires, c’est parfait. Surtout l’aspect personnages qui m’intéresse, on voit tellement tout le temps la même chose… J’ai acheté les bouquins en poche, comme toi, pour ne pas écrabouiller mon poignet.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s