Biotanistes de Anne-Sophie Devriese

Biotanistes est le premier roman publié d’Anne-Sophie Devriese. Il est paru en mars aux édictions Actusf dans la collection Naos. L’autrice a rencontré son éditeur lors du Speed dating distanciel des Imaginales 2020. C’est un roman post-apocalyptique plutôt orienté young adult.

Le roman se situe dans un futur indéterminé où des catastrophes climatiques ont entrainé un effondrement de la société telle qu’on la connait actuellement. Une maladie appelée le fléau ravage la planète et les femmes semblent y être beaucoup plus résistantes que les hommes. Les femmes ont ainsi fondé des convents et ont pris le pouvoir. Les hommes ont juste un rôle de reproducteur et n’ont plus de place dans cette société. La terre est aride, l’eau rare et la vie pas facile. La seule aide dont disposent les survivantes est leur capacité à pouvoir voyager dans le passé, aptitude dont disposent certaines sorcières et qui leur permet d’en rapporter certains savoirs très utiles. Cette capacité est un héritage de la maladie et ne vient pas de la magie comme on pourrait le penser de l’appellation sorcières. Le roman suit plusieurs personnages dont Rim, une jeune sorcière élevée au convent qui prépare son premier saut vers le passé. Une nouvelle venue prénommée Alex va bientôt dérouter Rim. Parmi les autres protagonistes, on retrouve Ulysse, le parrain de Rim, et Anthoïna, une biotaniste proche de Rim.

L’univers développé par Anne-Sophie Devriese est intéressant par bien des points, que ce soit par le choix d’intervertir les rôles entre femmes et hommes ou par la part prise par l’environnement et les problèmes liés à la maladie. Les concepts de sorcières et de convent sont aussi bien utilisés et mis en valeur. On prend plaisir à le découvrir et à se questionner sur les genres, la transmission des savoirs, sur la mémoire, sur l’environnement, des thématiques actuelles et importantes.

Le roman appartient au genre young adult, et malheureusement cela se voit un peu trop par moments. On n’échappe pas à certains clichés du genre comme la dispute entre meilleures amies due à une nouvelle venue, les difficultés d’intégration des nouvelles venues, les amours naissantes, le triangle amoureux qui ne sert pas à grand chose…C’est assez dommage car l’univers est vraiment plaisant et bien développé. Le récit est ainsi très prévisible, on devine facilement ce qui va arriver, l’histoire étant assez linéaire.

Biotanistes est ainsi un roman à la lecture plaisante et dont l’univers est le principal atout. Malheureusement de nombreux clichés rendent le roman très prévisible et nuisent à l’histoire, le réservant aux lecteurs « plus jeunes ». Je ne suis peut-être pas la cible désignée pour ce type de roman.

Voir aussi: interview de l’autrice

Autres avis: Dup,

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier

En numérique

Autrice: Anne-Sophie Devriese

Édition: Actusf collection Naos

Parution : 19 mars 2021

Quelque part dans le futur.

La terre est sèche. Des grappes d’humains survivent dans les dernières oasis. Terminé les ruisseaux, terminé les animaux, terminé… la domination masculine. Parce qu’elles semblent être les seules à survivre à une maladie qui décime l’humanité, les femmes ont pris le pouvoir et les hommes sont relégués au rang de reproducteurs.

Rim, jeune sorcière élevée au convent, voit son premier saut dans le passé approcher avec impatience et fébrilité : et si elle n’atterrissait pas en zone utile et devait renoncer pour toujours à voyager dans le temps ? Et puis, qui est Alex, cette nouvelle venue qui la déroute tant, la pousse à reconsidérer ses certitudes ? Et si… Et si les hommes, en vérité, pouvaient survivre au fléau ?

17 commentaires

  1. Je vois passer ce roman un peu partout sur les RS, mais j’avais un peu peur qu’il soit trop « young adult » pour moi. Tu confirmes mes craintes du coup.. je pense que je vais attendre avant de me lancer, trop d’autres lectures qui me tentent plus .
    Merci pour cette chronique 😊

    Aimé par 2 personnes

  2. Je l’ai fini hier. Je t’avoue que pendant la première partie, je n’ai pas du tout aimé le roman. Effectivement, c’était trop YA, trop cliché, confus, etc… Et franchement, tout s’arrange dans la seconde moitié. Finalement, c’est une lecture que j’ai beaucoup appréciée.

    Aimé par 1 personne

  3. Je vais le lire prochainement parce que l’univers me fait vraiment envie mais je diminue un peu mes attentes parce que les clichés que tu soulèves sont en général assez bloquants pour moi (en particulier le triangle amoureux inutile).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s