Morgane Pendragon – Jean-Laurent Del Socorro

Arthur et la table ronde font partie des mythes les plus connus. Tout le monde a entendu parler d’Excalibur, de Lancelot, Guenièvre, Merlin ou Arthur. On pourrait penser qu’une nouvelle histoire sur ce thème serait déjà vue. Pourtant, Jean-Laurent Del Socorro arrive à complétement renouveler ces légendes en les inscrivant dans la mythologie celte et en changeant un simple fait. Cette fois, ce n’est pas Arthur qui arrive à enlever l’épée du rocher mais Morgane Pendragon, qui devient pour l’occasion le titre du nouveau roman de l’auteur à paraitre chez Albin Michel Imaginaire le 18 janvier.

Île de Bretagne, début du VIIe siècle. Le royaume est en attente d’un nouveau souverain. Merlin emmène avec lui Arthur et Morgane sur la tombe de Uther Pendragon afin d’essayer d’y retirer son épée. Merlin espère qu’Arthur réussira cette tache qui fera de lui le futur roi de Logres. Pourtant, contre toute attente, il échoue et c’est Morgane, la fille d’Uther Pendragon qui y parvient. Elle est ainsi couronnée reine de Logres mais va devoir faire front, face à des royaumes vassaux qui mettent en doute sa légitimité à gouverner. Morgane pourra compter sur l’aide d’Arthur, son amant, celle de Merlin, son mentor, et enfin celle des chevaliers de la table ronde qu’elle va réunir.

La narration est faite en alternant les points de vue de Morgane et d’Arthur. Les chapitres sont assez courts et écrit à la première personne, ce qui renforce le sentiment d’immersion dans le récit. Le récit tourne principalement autour des deux personnages principaux, une reine qui doit choisir entre devoir et vie personnelle, et un chevalier qui se voyait roi. Malgré tout, les autres protagonistes ne sont pas en retrait et apparaissent bien vivants avec leur caractère particulier. Ils sont tous remarquablement écrits et tout en nuances. Morgane n’a pas un caractère facile et fait souvent face à des choix délicats, pourtant on s’attache peu à peu à son personnage qui peut apparaitre froid au départ. Merlin garde une part de mystère, c’est un fin stratège qui essaye de tirer les ficelles en coulisse malgré les caprices du destin. On retrouve tous les autres personnages de la légende arthurienne, mais ceux-ci varient plus ou moins sous la plume de Jean-Laurent Del Socorro. Le début du roman est un peu plus ardu, le temps de se familiariser avec ces personnages et avec les ellipses de temps. Mais une fois dedans, le roman ne se lâche plus. J’ai d’ailleurs dévoré les deux derniers tiers en une après midi tellement j’étais immergée dans le récit.

L’auteur apporte d’autres changements, en modifiant la culture du royaume de Logres. Il la rapproche des cultures celtes, autant du côté de la religion que de celles de la place des femmes. Dans son roman, ce sont des chevalières qui se battent au même titre que les hommes, peuvent aimer qui bon leur semble, homme ou femme. Le royaume de Logres apparait ainsi comme une société beaucoup moins figée, plus inclusive et moderne. Cependant ces libertés vont être mises à mal par l’arrivée d’une nouvelle religion, le christianisme, avec un ancrage du récit au début du VII ème siècle et non du VI ème comme les légendes arthuriennes. J’ai vraiment beaucoup aimé le traitement de la religion, loin d’être manichéen dans ce roman. Jean-Laurent Del Socorro nous décrit un monde en plein changement, un monde où les hommes n’hésitent pas à utiliser la foi égoïstement pour obtenir ce qu’ils désirent. Les jeux politiques et religieux sont au centre du récit, avec les anciennes croyances qui essayent de cohabiter avec le christianisme.

Morgane Pendragon est ainsi une nouvelle réussite à mettre au profit de Jean-Laurent Del Socorro. Celui-ci nous propose une fantasy historique et une uchronie avec une légende revisitée, féministe. L’histoire est centrée sur des intrigues politiques et religieuses tout en n’oubliant pas d’être épique. N’hésitez pas à plonger dans cette légende morganienne mêlant habilement mythologie celte et histoire.

Autres avis: Fantasy à la carte, Yuyine, Tachan,

Auteur: Jean-Laurent Del Socorro

Éditions: Albin Michel Imaginaire

Parution: 18/01/2023

Île de Bretagne, début du VIIe siècle.
Morgane devient la nouvelle reine de Logres en s’emparant de l’épée de son père, Uther Pendragon, alors que son amant Arthur et tant d’autres ont échoué avant elle. À peine couronnée, la voilà déjà attaquée par des royaumes vassaux qui mettent en doute sa légitimité. Ce conflit en annonce un autre, plus dangereux. Une nouvelle religion arrive en Bretagne : le christianisme, avec à sa tête l’archevêque de Canterbury. Morgane devra protéger sa foi, celle de la Déesse. Pour mener ses batailles, elle pourra s’appuyer sur Merlin, le druide qui l’a protégée et formée, ainsi que sur les chevaliers de sa table ronde nouvellement créée. Promise à des victoires éblouissantes, mais aussi à d’amères défaites, réussira-t-elle à échapper au venin mortel de la trahison ?

14 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s