Unity – Elly Bangs

Pour la fin de l’année 2022, Albin Michel Imaginaire a choisi de publier 3 romans d’autrices : deux seconds romans et un premier roman. Unity est le premier roman d’Elly Bangs, publié en avril 2021 aux États-Unis, et il arrive chez nous grâce à une traduction de Gilles Goullet. Dans la postface, Elly Bangs explique avoir mis dix-huit ans à en terminer l’écriture, l’histoire ayant vu le jour à son adolescence.

Le roman est un mélange de post-apocalyptique et de cyberpunk. En 2003, des explosions nucléaires ont eu lieu et ont été le début d’une guerre quelques années plus tard. Pour les survivants, les choses ne se sont pas améliorées et les conflits continuent. Parallèlement, les technologies ont évolué, rendant les guerres encore plus dangereuses. Les guerres succèdent aux guerres avec comme armes en 2159 de la nanotechnologie aux effets catastrophiques. Deux principaux camps s’opposent dans ces conflits: Norpak et Epak. La terre est devenue invivable, des zones appelées néodéserts n’abritent plus aucune vie. L’humanité survit dans des bulles situées dans des fonds sous-marins.

Danaë (très joli nom) s’est réfugiée dans une base sous-marine appelée Bloom City, mais elle veut en partir. Elle a l’impression d’y être en prison même si elle y est venue pour se cacher d’une secte d’intégristes religieux prêts à tout pour se débarrasser d’elle. Elle vit en compagnie de Naoto, son amant prêt à tout pour l’aider. Pour s’enfuir, elle va avoir besoin de soutiens supplémentaires. Alexeï, tueur et garde du corps va se joindre à elle pour passer de Bloom City à la surface. Cependant Alexeï a un passé, c’est un homme brisé par la vie, qui veut trouver un sens à sa vie ou à sa mort. Unity est le récit de leur fuite, d’une course poursuite pour que Danaë rejoigne le cœur du néodésert pour un rendez-vous de la plus haute importance.

Le récit est raconté principalement par Danaë et Alexeï. Mais Danaë est spéciale, ce qui lui vaut d’avoir de nombreux poursuivants qui en ont après son secret. Elle a la capacité particulière de porter en elle la mémoire d’autres personnes qui continuent ainsi de vivre. Elle est multiple, avec une conscience collective, une capacité qui attire la convoitise.

Elly Bangs nous plonge dans son univers sans vraiment d’explications, elles viennent dans la seconde partie. Le roman fourmille de concepts, de thématiques abordées, allant de la notion de genre, de l’écologie à la mémoire collective et aux nanotechnologies. La narration entrecoupée des différents points de vue, et cet entassement de concepts ont tendance à rendre le récit confus. J’ai eu du mal à vraiment entrer dans l’histoire. La seconde partie éclaire sur pas mal de choses et le rythme s’accélère beaucoup, néanmoins on garde cette impression de confusion due à la richesse de l’univers. L’ambiance est particulièrement soignée, tout comme les personnages dotés de vraies personnalités.

Unity est un roman post-apocalyptique haletant et plein d’actions, à l’univers très riche. Les réflexions sur l’identité, le genre et la conscience sont nombreuses. Toutefois, la narration et les nombreux concepts rendent le roman un peu difficile d’accès au premier abord. Je suis très curieuse de voir ce que l’autrice écrira par la suite (en espérant qu’elle ne mettra pas 18 ans pour celà).

Autres avis: le Nocher des livres, Gromovar , Apophis, Vive la SFFF !, Soleil vert , De l’autre côté des livres, Les lectures du Maki,

Autrice: Elly Bangs

Éditions : Albin Michel Imaginaire

Parution: 28 septembre 2022

Traduction: Gilles Goullet

Danaë est unique. Danaë est multiple. Elle a trouvé le moyen de compiler en elle d’autres existences que la sienne, douze mille ans d’expériences humaines diverses. Comment ? C’est son inestimable secret. Piégée dans la cité sous-marine de Bloom City, à la veille d’une énième guerre mondiale, elle cherche un moyen d’échapper à ses propriétaires : le clan Méduse, une bande d’excités de la machette, tatoués et scarifiés. Elle n’a que trois jours devant elle pour rejoindre Redhill, sur la terre ferme. Trois jours pour se rendre à un rendez-vous dans le néo-désert dont dépend rien de moins que le futur de l’humanité. Alexeï, un mercenaire, pourrait l’aider, mais elle ignore s’il est digne de confiance. Aux marches du désespoir, fatiguée, menacée de toutes parts, Danaë ira jusqu’au bout de ses convictions, car son secret ne doit pas tomber dans de mauvaises mains. Jamais.

12 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s