Au carrefour des étoiles – Clifford D.Simak

Au Carrefour des étoiles est un roman de science-fiction de Clifford D.Simak datant de 1963. Le livre avait été traduit en France dès 1964, année où il avait obtenu le Prix Hugo. Les éditions J’ai lu ont décidé de proposer une nouvelle traduction pour leur collection Nouveaux Millénaires en avril 2021, et ont pour cela fait appel à Pierre-Paul Durastanti. Pour l’occasion, le livre s’est vu octroyer une plus belle illustration de couverture, reprise pour la version poche en aout.

Enoch Wallace est un mystère. Personne ne connait son âge exact, il a gardé la même apparence au fil des années et vit seul depuis des années dans la ferme familiale de la campagne du Wisconsin. Il ne semble pas avoir d’amis, la seule personne avec qui il parle est le facteur qui lui apporte son courrier et qui lui offre ainsi sa seule sortie de la journée. Il aurait même participé à la Guerre de Sécession, ce qui lui donnerait le bel âge de 124 ans. Tout cela a de quoi intriguer l’agent des services secrets Lewis qui enquête sur Wallace depuis 2 ans. Il a tenté de s’introduire dans la maison, sans succès. Elle aussi semble hors d’âge, comme si le temps n’avait pas d’effet sur eux.

Le début du roman est raconté selon le point de vue le l’agent Lewis et a de quoi entretenir le mystère et susciter la curiosité du lecteur. Puis l’auteur bascule sur le point de vue d’Enoch et tout devient plus clair. La maison abrite en secret un relais spatial où le temps s’écoule différemment. Enoch gère ce relais où passent des extraterrestres de toute la galaxie. Il aime cette vie hors-norme et souhaite en garder le secret. L’intervention de l’agent Lewis va tout bouleverser et risque d’amener à de grands risques pour l’humanité.

Le roman a été écrit dans les années 60 et peut apparaitre un peu vieillot, pourtant ses thématiques sont toujours d’actualité. Il parle de la guerre et des raisons qui peuvent y amener. Enoch est un observateur non seulement des extraterrestres mais aussi de la Terre, qu’il a vu changer au fil des années. Il parle aussi du temps qui passe, de la mémoire, de la conservation des souvenirs. Il nous parle aussi de la différence qui est source d’union et non de discorde. Humanisme, tolérance sont au centre de ce court roman. Clifford D.Simak se concentre sur ces thèmes et ne parle pas de technologies, de procédés scientifiques compliqués, ce qui permet au livre de bien vieillir.

Au carrefour des étoiles est un classique de la science-fiction qui bénéficie d’une nouvelle traduction de Pierre-Paul Durastanti basée sur la version roman du texte. C’est un roman profondément humaniste tout en finesse qui permet de découvrir ou redécouvrir Clifford D. Simak.

Autres avis: Le chien critique, Lune, Feyd Rautha, le Maki, ptl, le syndrome quickson,

Auteur: Clifford Donald Simak

traduction: Pierre-Paul Durastanti

édition: J’ai lu

Parution: 31/08/2022

Prix Hugo 1964

Au sommet d’une falaise du Wisconsin se dresse la ferme Wallace, inchangée depuis plus d’un siècle. D’aussi loin qu’on s’en souvienne, son propriétaire, Enoch Wallace, n’a lui non plus pas pris une ride. Et pour cause : la bâtisse abrite en secret un relais spatial où le temps s’écoule différemment. Mais depuis deux ans, l’agent fédéral Lewis enquête sur cette étrange anomalie. Le jour où il se décide à passer à l’action, il déclenche une chaîne d’événements aux conséquences dramatiques. Car dans ce petit coin d’Amérique oublié par la modernité, ce n’est rien de moins que le sort de l’humanité qui se joue…

Cette chronique fait partie du Challenge S4F3 2022

8 commentaires

  1. Il va vraiment falloir que je le lise, tu n’es pas la première a dire du bien de ce texte. J’ai déjà lu du Simak, certains textes m’ont beaucoup plu, d’autres moins, mais celui-ci promet d’entrer dans la première catégorie.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s