Gideon la Neuvième, le tombeau scellé 1 de Tamsyn Muir

Gideon la neuvième de la Néo-Zélandaise Tamsyn Muir est le premier volet de la quadrilogie Le tombeau scellé. C’est un premier roman, ce qui ne l’a pas empêché de recevoir le Locus Award du meilleur premier roman en 2020. Le second tome de la série, intitulé Harrow the Ninth, est paru en 2020 en VO et sortira l’année prochaine en France. Le troisième livre de la série, Nona the Ninth devrait sortir en septembre 2022 en VO. La traduction est de Stéphanie Lux et l’illustration de couverture de Tommy Arnold.

Pour son worldbuilding, Tamsyn Muir a opté pour un mélange de fantasy et de space opera. Les voyages entre les différentes planètes se font en navettes spatiales. Une partie du pouvoir est détenu par des grandes maisons qui sont établies chacune sur sa planète. Le système est proche d’un système féodal, avec un empire spatial dirigé par l’Empereur Dieu immortel, et divisé en neuf maisons de nécromanciens. La magie nécromantique est une forme de science conçue à partir d’algorithmes. La Première Maison est celle du Dieu-Empereur et de ses serviteurs. La dernière maison est la gardienne du Tombeau Scellée, elle est peu appréciée des autres maisons qui la craignent. Les serviteurs de l’Empereur sont appelés les Lycteurs, ce sont des nécromanciens très puissants et pratiquement immortels.

Le fonctionnement au sein des maisons est le suivant : les seigneurs dirigent et les cavaliers officient comme chevaliers et se battent avec une rapière, les duels se faisant traditionnellement à l’épée. Cet univers est riche mais plutôt sombre, la nécromancie ayant une place prépondérante, l’ambiance est parfois un peu glauque. Il vaut mieux le savoir avant de s’embarquer dans la lecture. L’autrice ne s’embarrasse pas vraiment d’explications et plonge ses lecteurs directement dans le bain, ce qui peut déranger au départ. D’ailleurs, à la fin du livre se trouve un glossaire, qui peut être utile pour mieux appréhender l’univers et les différents termes qui s’y rapportent.

L’intrigue du roman ressemble à un récit d’énigmes en huis-clos. L’Empereur a besoin d’une nouvelle génération de Lycteurs. Pour cela, il organise une épreuve et demande à chaque maison d’envoyer un nécromancien et son cavalier dans le complexe de la planète morte appartenant à la première maison. Les nécromanciens devront résoudre les énigmes qui leur seront proposées afin de prouver qu’ils sont dignes d’accéder à ce haut rang. Les règles doivent être respectées pour passer les différentes épreuves. Personne ne peut entrer ou sortir du complexe et il faut une clé pour entrer dans une pièce fermée. Cela crée vite un huis-clos étouffant auquel s’ajoute de nombreux complots entre maisons. Harrowhark Nonagesimus est l’héritière de la neuvième maison, elle choisit Gideon comme cavalière pour se rendre sur la planète et passer l’épreuve.

Les personnages sont nombreux dans ce premier tome, mais l’histoire suit principalement Gideon et Harrow. Gideon est une orpheline qui n’est pas originaire de la Neuvième maison, mais y vit depuis son enfance. C’est un personnage assez atypique, plein de cynisme. La narration est à la troisième personne mais faite du point de vue de la jeune femme qui se révèle vite être plutôt irrévérencieuse, mais on s’attache vite à elle grâce à son humour noir. Harrow est très ambitieuse, elle a besoin de Gideon même si elle a du mal à l’avouer. Les personnages secondaires forment une belle galerie de protagonistes, bien identifiables malgré leur nombre.

Gideon la neuvième est ainsi un roman avec beaucoup d’atouts pour séduire mais il souffre d’un rythme assez inégal. Il présente un univers séduisant de space fantasy avec de la nécromancie. L’histoire est prenante surtout grâce à ses personnages principaux. L’ambiance est soignée tout comme la description des combats. Cependant, ce premier tome est un peu fouillis, et a tendance à se perdre en tours et détours.

Autres avis: Chut Maman lit, Elwin, Lianne, Symphonie, Reflets de mes lectures,

Autrice : Tamsyn Muir

Édition: Acte Sud collection Exofiction

Parution : 13/04/2022

Harrowhark Nonagesimus, héritière de la Neuvième Maison et Nécromancienne hors pair, doit passer à l’action. L’Empereur a invité les héritiers de chacune de ses loyales maisons pour un grand tournoi. Si elle l’emporte, elle deviendra la servante immortelle et tout e-puissante de la Résurrection, mais chaque nécromancien doit être accompagné de son cavalier. Sans le glaive de Gideon, Harrowhark échouera, et la Neuvième Maison périra… Couronné du Locus Award 2020, Gideon la Neuvième ouvre avec brio la tétralogie de la Tombe scellée.

14 commentaires

  1. Je comprends qu’on puisse trouver ce premier tome parfois un peu fouillis mais alors perso, j’ai passé un super moment ! Je crois que j’ai lu ce livre exactement au moment où j’en avais besoin et que je l’ai d’autant plus apprécié. Tu compte lire la suite ?

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s