Destination Outreterres de Robert Heinlein

Une nouvelle collection « Le rayon Imaginaire » a vu récemment le jour chez Hachette Heroes. La directrice éditoriale est Brigitte Leblanc. Les premiers ouvrages publiés sont Les Dix mille portes de January d’Alix E. Harrow en octobre 2021 et Frankenstein ou Le Prométhée moderne de Mary Shelley en janvier. En effet, le label vise à la fois la redécouverte de titres connus et l’édition de nouveautés, et ce dans les différents genres de l’Imaginaire. En mai est annoncé une vaste fresque dystopique avec Virtuels/Analogs de l’autrice indienne Lavanya Lakshminaryan. Début avril, la collection a choisi un roman inédit en France: Destination Outreterres de Robert Heinlein. Le roman était paru une première fois en 1959 où il avait été publié dans les collections Juvenile, puis réédité au rayon adulte dès le début des années 1980 aux États-Unis. La traduction de Patrick Imbert permet de lire ce livre de l’auteur de Starship Troopers en français.

Dans un futur indéterminé, notre planète est surpeuplée et étouffe. Heureusement, des portails instantanés permettent de se rendre sur d’autres planètes où l’on peut trouver de la nourriture et autres matériaux nécessaires sur Terre. Les plus téméraires peuvent aussi aller coloniser ces planètes. A la fin du lycée, les jeunes élèves passent une épreuve sous forme de stage de survie sur une planète qu’ils ne connaissent pas, et non encore ouverte à la colonisation. Rod fait partie de ces élèves, et se réjouit de partir. Malheureusement, un problème survient, et le portail de sortie destiné à les ramener sur Terre n’apparait pas comme prévu. Il faut alors s’organiser entre participants pour survivre, et pour créer une nouvelle civilisation à partir de leurs connaissances, loin de tout, mais cela ne ce fera pas sans heurts, luttes de pouvoirs et autres conflits.

Même s’il a été écrit dans les années 50, ce roman a des côtés très actuels par ses thématiques. Il y parle d’une Terre victime de bouleversements climatiques, de surpopulation. Des jeunes gens perdus sur une planète inconnue et dangereuse est un sujet qui a été utilisé à plusieurs reprises depuis. Le roman était au départ destiné à la jeunesse, cela se ressent par l’aspect initiation, l’âge des protagonistes ou encore par des éléments assez pédagogiques sur la survie ou comment bâtir une société.

Sur d’autres aspects, on voit que le roman date des années 50. C’est le cas des relations entre personnages, surtout les rapports entre filles et garçons qui font datées, et donnent parfois l’impression que le seul but des jeunes femmes est de trouver un mari. Rod est un peu énervant au début par certaines remarques de ce genre. Puis peu à peu, il change et devient plus intéressant et attachant.

Le roman est surtout un récit d’aventures et de survie sur une planète inconnue. Il est très rythmé, prenant et immersif. On y apprend pas mal de choses sur la survie, le fait de vivre en groupe dans ce genre de situation. On se demande souvent comment on aurait soi-même agi dans de telles circonstances. On se pose aussi pas mal de questions sur les fondements des sociétés, sur la politique, les manières de se comporter.

Destination Outreterres de Robert Heinlein est ainsi une bonne lecture immersive qui parait pour la première fois en France dans une belle édition. Le récit est rythmé et contient des thématiques actuelles. Une collection à surveiller de près.

Autres avis: L’épaule d’Orion, Le Nocher des livres, Outrelivres, les fantasy d’Amanda,

Auteur: Robert Heinlein

traduction de Patrick Imbert

Éditions Hachette

Parution: 06/04/2022

La Terre étouffe sous le poids de sa surpopulation et se meurt lentement.
Pour survivre, l’humanité a dû ouvrir de nouvelles routes de colonisation : des portails perçant des passages dans l’espace vers les Outreterres, ces planètes lointaines où la vie semble possible.

Chaque année, une Mission Survie teste les jeunes futurs candidats à l’exil. Une destination inhabitée secrète, un équipement choisi à l’aveugle, trois jours…

9 commentaires

  1. J’avais repéré ce roman pour la fille d’une amie qui est très SF justement, donc ça me plaît d’apprendre qu’il était destiné à la jeunesse. J’ai plus peur en revanche du côté daté du portrait des filles/femmes, même si soyons honnête, il y a encore beaucoup d’ouvrages récents pour les jeunes dans lesquels c’est le cas, Phobos en tête par exemple 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne connaissais pas ce titre-ci de Heinlein (bah bien sûr, puisque jamais publié en J’ai Lu SF…). Merci pour l’info, je verrai si je le trouve en bibliothèque… par curiosité! Destination Outreterre, ce serait bien dans le cadre du « planet opéra » pour le 13e Challenge Summer Star Wars proposé par Lhisbei.
    (s) ta d loi du cine, « squatter » chez dasola

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s