Étrangers de Gardner Dozois

Étrangers est un roman de Gardner Dozois. Pour sa troisième édition française chez Pocket, il change de titre et se pare d’une superbe couverture signée Aurélien Police. Il fut précédemment publié dans la collection Présence du Futur chez Denoël en 2000 puis chez ActuSF en 2016 sous le titre L’Étrangère. Le titre original est Strangers, et le roman a été écrit en 1978. La traduction est de Jacques Guiod.

Les humains ont découvert le voyage interstellaire suite à l’arrivée des Enye sur la planète bleue. Ils découvrent ainsi également la planète Weinunach, renommée Lisle par les hommes. Joseph Farber est un jeune artiste qui décide de se rendre sur Lisle où il va vivre au début au milieu des siens dans l’enclave humaine. Le peuple de Lisle s’appelle les Cian, les humains ont tendance bêtement à s’en méfier, employant même parfois le terme « bougnoules » pour parler d’eux. Pourtant, lors d’une fête, Farber va rencontrer Liraun Jé Genawen, une femme Cian, et tomber amoureux d’elle. Il va même se faire modifier génétiquement afin de pouvoir l’épouser selon les traditions des Cians. Pourtant, les choses sont loin d’être simples, autant du côté humains qui ne comprend pas la décision de Farber, que du côté Cian, mais aussi au sein du couple dont les membres ont du mal à véritablement se comprendre.

Étrangers est un récit sur l’altérité, sur l’incompréhension entre les peuples et même entre deux personnes. Cette altérité est insurmontable pour les personnages, dont l’union est faite de non dits et qui sont enfermés chacun dans leur culture. Gardner Dozois prend beaucoup de soins à décrire le monde des Cians, leurs traditions et leurs modes de vie. En celà, le roman fait penser à ceux d’Ursula Le Guin. Il créé une mythologie propre au peuple Cian que l’on découvre au travers des yeux de Farber, qui les voit donc sous son prisme d’homme, sans jamais vraiment comprendre son épouse et son peuple. Ainsi, les Cians et les humains sont étrangers au même titre que Joseph et Liraun restent des étrangers, ou que Joseph est un étranger pour les humains et que Liraun l’est aussi au sein des Cians.

Le récit est assez lent mais on se laisse prendre facilement par cette histoire aux thèmes toujours d’actualité. L’histoire est tragique et belle, l’atmosphère de la planète est envoutante. Les cultures des deux peuples sont radicalement différentes. Farber subit souvent sa propre histoire, agissant sans véritablement le vouloir. Liraun est un personnage intéressant mais que l’on voit seulement au travers du regard de Farber. Le récit prend ainsi les tonalités d’un conte tragique et poignant.

Étrangers est ainsi une belle découverte, celle d’un couple d’amoureux maudits, celle de la culture des Cians, de leurs coutumes et de leurs mythes. Le roman parle des difficultés de communication, de compréhension, de l’altérité, des thématiques toujours actuelles. La superbe couverture d’Aurélien Police transcrit très bien l’histoire de ce roman.

Autres avis: l’épaule d’Orion, Nébal,  Gromovar, Un Papillon dans la lune, Blog-O-Livre,  Le chien critique, Lorhkan, Nevertwhere, Yozone,

Auteur: Gardner Dozois

Édition: Pocket SF

Parution: 10/02/2022

Les histoires d’amour finissent toujours mal, surtout en SF ?
Sur la planète Lisle, vivent les Cian, peuple pétris de traditions et proche de la nature, et pourtant passé maître dans l’art du génie génétique. Alors qu’il y séjourne, Joseph Farber, un Terrien, rencontre Liraun Jé Genawen, une Cian, pendant la cérémonie de l’ Alàntene, la Pâque du solstice d’hiver.
Ces deux êtres à la marge de leur propre société vont s’éprendre follement, Joseph allant même jusqu’à accepter des modifications génétiques afin de s’unir selon la coutume à celle qui deviendra sa femme. Mais les non-dits, les malentendus et la haine que provoque leur couple les mèneront inéluctablement au drame.

10 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s