Challenge winter short stories of SFFF: précisions sur le format court et où en trouver.

Afin que le challenge démarre sous les meilleurs auspices, j’ai voulu apporter quelques précisions sur le format court et vous donner des idées de lecture, et d’éditeurs publiant des nouvelles et novellas.

La nouvelle:

Elle est apparue à la fin du Moyen Âge, c’est un type de récit court en prose. Plusieurs points la caractérisent : elle doit compter entre 150 et 15 000 mots, soit environ entre 1 000 et 90 000 signes. Mais on ne va pas ici compter les mots ni les signes. Elle se distingue de la fable par l’absence de morale. Le nombre de personnages est souvent restreint. Elle a pris son essor au XIXe siècle surtout dans les genres policiers, fantastiques et science-fiction. On peut la trouver à l’unité mais elles sont souvent regroupées dans des livres.

Le recueil est constitué de textes écrits par le même auteur. Exemple : Notre-dame-aux-écailles de Mélanie Fazi.

Un fix-up est un recueil de nouvelles sur un même thème. Écrites indépendamment l’une de l’autre, elles sont réunies dans un même recueil et agencées pour former une trame d’apparence cohérente. Exemple: Des sorciers et des hommes de Thomas Geha ou Célestopol 1922 de Emmanuel Chastellière.

L’anthologie quant à elle est un ensemble de textes d’auteurs différents, souvent rassemblés sous une thématique commune. Exemple: Et si Napoléon… anthologie dirigée par Stéphanie Nicot ou les anthologies Imaginales et Utopiales.

La novella:

C’est un récit de fiction qui se se situe entre la nouvelle et le roman. Elle peut être d’un seul tenant ou être divisée en chapitres. Son nom vient de l’italien car est apparue en Italie au début de la Renaissance. Pourtant, elle resta dans l’ombre jusqu’au début du XIXe siècle où elle réapparu en Allemagne. De nos jours c’est surtout au Royaume-Uni et aux États-Unis qu’elle a beaucoup de succès. concernant la longueur, elle varie entre 15 000 et 40 000 mots, soit environ entre 90 000 à 200 000 signes. On l’appelle aussi souvent roman court. En général, les novellas font entre 80 et 150 pages.

Il existe également de nombreux prix concernant les novellas. Chacun d’eux proposent des limites diverses en matière de nombre de mots :

  • Prix Hugo du meilleur roman court : entre 17 500 et 40 000 mots
  • Prix Nebula du meilleur roman court : entre 17 500 et 39 999 mots
  • Prix Locus du meilleur roman court : entre 17 500 et 40 000 mots
  • Prix World Fantasy du meilleur roman court : entre 10 001 et 40 000 mots
  • Prix British Fantasy du meilleur roman court  : entre 15 000 et 40 000 mots.
  • Prix Shirley-Jackson du meilleur roman court : entre 17 500 et 39 999 mots
  • Prix RITA du meilleur roman court romantique : entre 20 000 et 40 000 mots.

Pour trouvez des éditeurs publiant des nouvelles et novellas, je vous conseille le super article d’Ombrebones: ici.

La maison d’édition Le Bélial’ propose une collection dédiée aux novellas: Une Heure Lumière. Ils publient aussi des recueils avec notamment Robert Charles Wilson ou encore Ken Liu.

Les éditions Actusf publient aussi des nouvelles notamment les anthologies des Utopiales. Ils ont aussi un site qui propose du numérique où on peut trouver pas mal de nouvelles: Emaginaire.

Chez Mnémos on trouve de nombreuses anthologies dont celles des Imaginales.

La maison d’édition Rivière Blanche publie de nombreuses anthologies notamment Années Folles ! Une anthologie des écritures de l’imaginaire par Jérôme Akkouche & Tepthida Hay et beaucoup d’autres à chaque fois sur des thématiques précises.

L’Atalante s’est également mis à publier des novellas récemment, notamment Les tambours du dieu noir de P.Djèli Clark.

Albin Michel Imaginaire met souvent à disposition gratuitement des nouvelles de leurs auteurs.

Livr’S Éditions propose aussi des anthologies thématiques.

Les éditions 1115 sont spécialisés dans le format court, on y trouve des nouvelles et novellas d’auteurs francophones.

Sur le blog, il y a beaucoup de recueils, anthologies ou magazines chroniqués, vous les pouvez les trouver ici.

Et aussi une interview autour de la collection Une Heure Lumière des éditions Le Bélial’ : ici.

Pour les bonus prévus dans le challenge, certains sont plus faciles que d’autres mais on peut trouver des textes de tous les bonus chroniqués sur ce blog.

11 commentaires

  1. Merci pour cet article.

    J’ajouterai Lum’en de Laurent Genefort comme fix-up et c’est excellent !

    Sinon Actes Sud a aussi quelques novellas dans sa collection Exofiction : Terre errante de Liu Cixin est l’une d’elle !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s