Les sentiers des astres 4, Jaunes Yeux de Stefan Platteau

Jaunes yeux est le quatrième tome de la série Les sentiers des astres de Stefan Platteau. C’est normalement l’avant dernier tome de la saga, qui se déroule ans un univers de fantasy très riche et extrêmement bien construit. Bien entendu, cette chronique portant sur un tome 4, elle risque de contenir quelques spoilers sur la série.

Toujours une alternance des récits

Le roman alterne toujours entre le récit principal narré par Fintan Calathynn, le barde de l’expédition, et l’histoire de la courtisane, Shakti. Fintan et ses compagnons sont partis depuis plusieurs semaines sous les ordres du capitaine Rana afin de trouver le Roi-Diseur et de la sorte sauver leur patrie en proie à une guerre civile. Leur chemin s’est avéré semé d’embuches et de dangers, et le capitaine Rana trouve rapidement la mort. Fintan Calathynn devient le chef de l’expédition par intérim, cherchant à comprendre ce qui est vraiment arrivé à Rana. Après un répit chez les Teules, les survivants de l’expédition finissent par trouver une face gravée dans un arbre leur indiquant ainsi l’itinéraire vers l’Oracle qu’ils recherchent depuis si longtemps. Mais ce n’est que le début du chemin qui va s’avérer tout aussi périlleux que le début de l’expédition.

Le récit de Shakti permet d’en apprendre plus sur l’enfance de sa fille, et le lien qui l’unit à la fameuse créature « jaunes yeux » qui donne son titre au roman. Un troisième narrateur vient toutefois s’inviter dans ce tome pour de courts chapitres et permet de connaitre la famille de Manesh ainsi que le déroulement des sanglants combats de la guerre civile. Le conflit prend ainsi plus de corps et d’ampleur grâce à ce récit.

Une suite dans la lignée des tomes précédents

Ce quatrième tome ressemble beaucoup au précédent. On y retrouve le même rythme un peu lent, une construction toujours agréable et un talent de conteur toujours aussi évident. Mais aussi des longueurs surtout dans le récit de Shakti qui aurait pu être écourté pour donner un peu plus de peps au roman. Néanmoins, le dit de Shakti permet de mieux comprendre le lien de la petite fille avec le monde des esprits, mais aussi les prémices de la guerre civile.

Les différents récits forment une intrigue générale, celle du royaume de l’Héritage, et d’une quête désespérée. Plusieurs révélations apparaissent au fil du récit et surtout dans la fin très intense et pleine de tensions. D’ailleurs une fin pareille devrait exister uniquement si on a le tome suivant à portée. Et elle risque de se faire sacrément attendre!

Avec Jaunes yeux, Stefan Platteau poursuit avec bonheur cette série du Sentiers des astres. Ce tome est dans la même lignée que le tome précédent. Malgré quelques longueurs, on se prend toujours à ce récit grâce au formidable talent de conteur de Stefan Platteau.

Autres avis: Reflets de mes lectures, Fantasy à la carte,

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier

En numérique

Auteur: Stefan Platteau

Édition: Les moutons électriques

Parution: 20/08/2021

L’expédition Rana a retrouvé la Voie au Roi : cette fois, l’Oracle semble bel et bien à portée de main, et par lui, le salut du Vieux Royaume. Mais reste-t-il encore quelque chose à sauver ? Là-bas, dans l’Héritage, le sort des armes a mal tourné ; Maroué la sorcière est aux abois, sur le point de tout perdre…

Sous la lune versatile, des forces anciennes menacent. Plus que jamais, Fintan et les siens sont en proie au doute. Ils savent que le danger ne vient pas seulement de la forêt : il couve aussi au sein de la troupe. Car la petite Kunti est hantée par l’Outre-songe… Qui est son protecteur, le mystérieux berger que l’enfant nomme « Jaunes yeux » – tantôt allié, tantôt péril mortel ? Le secret de sa nature se trouve peut-être dans les souvenirs de la fillette et de sa mère…

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s