The Mandalorian

The Mandalorian est une série américaine qui a pour le moment 2 saisons et 16 épisodes (8 par saison). La durée des épisodes oscille entre 31 et 55 minutes. Une troisième saison est actuellement en préparation. La série marque le lancement de la plateforme Diney+ sur le territoire nord-américain en novembre 2019. Elle a été créée par Jon Favreau qui est aussi scénariste en chef et showrunner. Plusieurs réalisateurs sont présents tout au long de la série. L’histoire se déroule dans l’univers de Star Wars, cinq ans après Le Retour du Jedi et vingt-cinq ans avant Le Réveil de la Force. Elle est centrée sur les aventures d’un mercenaire mandalorien au-delà des territoires contrôlés par la Nouvelle République.

Il était une fois dans la bordure extérieure

Din Djarin, alias Le Mandalorien ou encore Mando, est un orphelin adopté par le peuple des Mandaloriens. Il est chasseur de primes mais le métier ne paie plus trop en ces temps troubles. Il accepte ainsi un contrat non officiel où il doit retrouver et ramener un être vivant âgé de 50 ans. Quelle n’est pas la surprise du mandalorien quand il découvre que celui qu’il doit trouver est un enfant de la même espèce que Yoda qui de plus maitrise plus ou moins la Force. Cet enfant va changer le destin de Mando, qui décide de le sauver et de s’enfuir avec lui. Le voilà ainsi à son tour la cible de chasseurs de primes lancés à leurs trousses.

Pour cette série, Jon Favreau a fait le choix de ne pas opter pour un héros Jedi ou Sith, mais pour un personnage très différent, un mercenaire mandalorien qui ne dévoile son visage à aucun autre être vivant pour respecter la « voie mandalorienne ». Et cela fonctionne très bien, on apprécie de découvrir le peuple des mandaloriens, et ce personnage toujours en armure, avec ses forces et ses faiblesses. Il est certes un grand combattant, très bien équipé et armé, mais il est humain, loin d’avoir la puissance d’un Jedi. On ne peut qu’apprécier ce choix qui permet de découvrir l’univers de Star Wars d’une autre manière, beaucoup plus neutre et moins orientée « gentils contre méchants ».

Autre fait notable de la série, il y a une intrigue générale, mais chaque épisode raconte une histoire propre avec des missions plus modestes que celles des films. The Mandalorian arrive à renouer avec l’esprit des films de George Lucas, avec un rythme plus posé, et soigne les différentes relations entre ses personnages. Le problème de ce choix narratif est que certains épisodes sont beaucoup moins intéressants que d’autres, faute d’une intrigue étoffée, et que les épisodes liés à l’arc narratif principal sont de loin les plus marquants et les plus réussis. Cela s’arrange néanmoins dans la saison 2.

Une esthétique vintage réjouissante

Là où la série est parfaitement réussie, c’est au niveau esthétique : on voit une volonté de coller aux premiers films en reproduisant l’aspect et les décors de la trilogie originale. Le spectateur n’a aucun mal à retrouver les images de tous les décors, des costumes, des machines que l’on trouvait dans Un nouvel espoir y compris les Stromtroopers en carton-pâte au point qu’on se demande à quoi peut bien leur servir leur armure. C’est vraiment bluffant et cela colle parfaitement avec la période où se déroule l’histoire. Quand on rajoute à cela des effets spéciaux très réussis, on s’immerge totalement dans la série avec un fort aspect nostalgique.

La relation qui s’établit entre Mando et l’enfant (surnommé bébé Yoda pour sa forte ressemblance avec le grand maitre Jedi) est émouvante et bien amenée. Elle évolue au fil des épisodes, renforcée par le côté irrésistible du personnage de l’enfant. On peut saluer le travail fait sur lui tant il apparait réaliste. On retrouve une belle humanité chez plusieurs personnages dans un contexte général assez sombre et une belle évolution des protagonistes, notamment celle du héros. Le grand méchant, Moff Gideon est également très réussi et parfaitement campé par Giancarlo Esposito ( que l’on a vu notamment dans Breaking Bad).

The Mandalorian a aussi un côté western assez présent tant au niveau de la réalisation, de certaines scènes et décors que de la musique. Plusieurs aspects de la série sonnent comme des hommages au cinéma. On peut en effet noter des clins d’œil à plusieurs films des années 90 comme Alien ou Terminator, sans compter les multiples références aux films originaux. La série est également très bien intégrée avec les autres séries dérivées de l’univers comme Clone wars ou Rebels.

The Mandalorian est ainsi une série qu’on prend un grand plaisir à regarder à la fois pour le côté nostalgie, avec ses multiples clins d’œil à l’univers et l’esthétique rétro très proche de la trilogie originelle que pour ses personnages. Elle arrive à prendre au jeu avec une histoire qui s’éloigne de la mythologie principale et nous fait découvrir les bas-fonds de l’univers, ainsi que le peuple mandalorien, tout en offrant du grand spectacle et en retrouvant le charme des débuts de Star Wars.

Cette chronique fait partie du challenge Summer Star Wars The Mandalorian


7 commentaires

  1. Merci pour ton article! Je suis toujours étonné de lire des critiques négatives très virulentes, pour un show ambitieux dans sa réalisation et ses moyens, mais finalement sans grande prétention scénaristique. C’est pour moi ce que peut offrir de mieux Disney, lorsqu’il laisse une bonne équipe faire le job pour lequel elle a été embauchée. Du divertissement popcorn.

    Aimé par 1 personne

  2. Bel article sur une série qui a prouvé depuis deux saisons que Star Wars pouvait encore nous offrir du frisson et de l’aventure. On retourne à des bases proches de la série originelle comme tu dis mais en incluant des éléments nouveaux qui font l’originalité de la série. Graphiquement au top, les acteurs également, le scénar est meilleur que la dernière trilogie de films réunie et la musique est un petit bijou. Hâte de voir ce qu’ils feront avec la série sur Boba Fett qui a fait un retour pour le moins inattendu et fracassant dans la saison 2. Et gros love sur Baby Yoda ❤

    Aimé par 1 personne

Répondre à The Mandalorian (Saison 1 et 2) – Disney – Constellations Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s