Le fini des mers de Gardner Dozois

Le Fini des mers de Gardner R. Dozois est une novella parue dans la collection Une heure lumière des éditions Le Bélial’. Ce court roman a été publié en 1973 aux États-Unis, puis traduit en France en 2018 par Pierre-Paul Durastanti. Le roman, par son thème principal, est rattaché à la science-fiction mais certains éléments peuvent le classer plutôt en fantastique.

Le roman suit 2 fils narratifs bien distincts au départ. D’un côté, quatre vaisseaux extraterrestres arrivent sur le continent américain: 3 pour le Nord et un pour le Sud avec le Venezuela. Ces vaisseaux se contentent dans un premier temps de rester à la surface de la terre sans communiquer avec personne. De l’autre côté, on suit Tommy Nolan, habitant une petite ville américaine. Tommy n’a pas une belle vie, bien au contraire. Sa mère est comme absente depuis de nombreuses années, victime de la violence de son mari qui touche aussi Tommy. L’école n’est pas le point fort du jeune garçon, ni les amis qui depuis quelques temps semblent le fuir. La seule bonne note dans sa vie est sa capacité à voir et parler avec les Autres, des êtres intelligents qui vivent sur un autre plan que le notre.

L’arrivée des extra-terrestres est mentionnée par un gamin de l’école de Tommy, mais les deux récits semblent au départ ne pas avoir grand chose à voir. Puis peu à peu des indices apparaissent, des liens entre les deux récits. Les vaisseaux extra-terrestres ne communiquent pas avec les humains à l’image des Autres que seul Tommy semblent pouvoir voir. Les humains se montrent directement agressifs envers les vaisseaux alors qu’ils ne connaissent pas leurs intentions. Cette agressivité se retrouve dans la vie de Tommy, victime de la violence de son père mais aussi de la violence du monde scolaire, en particulier de sa professeur et du psychiatre qui ne l’écoute pas, ne prenne pas en compte sa situation. Tommy est isolé, sans possibilité de communiquer avec les adultes, à la merci de leur violence et ne peut rien faire pour l’éviter.

L’histoire de Tommy est poignante et est véritablement le cœur de ce roman. Il ne faut pas s’attendre à un histoire d’invasion extra-terrestres qui n’est pas vraiment le sujet du livre. Pour moi, les vaisseaux extra-terrestre sont plus à prendre comme une métaphore de ce qui arrive dans la vie de Tommy. Les intelligences artificielles sont les seules à pouvoir communiquer avec les vaisseaux à la manière de Tommy avec les autres. Le roman parle ainsi de la fin du monde de l’enfance, du gouffre de communication entre les enfants et les adultes, des enfants victimes de cette non parole, de cette violence. Il se rapproche en ce sens de Le Choix de Paul J. Mc Auley un excellent opus de cette collection UHL.

Le Fini des mers est ainsi un roman plus subtil qu’il ne parait à première vue. Ce n’est pas seulement une histoire d’extra-terrestres, c’est un récit à double niveau très bien construit, écrit et traduit. Cette double interprétation du roman en fait un livre d’une incroyable richesse aux thématiques nombreuses.

Autres avis: Aelinel, Apophis, L’épaule d’Orion, L’ours inculte, Ombrebones, Xapur, Yogo, Outrelivres, le dragon galactique, L’imaginarium électrique, Lorhkan et les mauvais genres, 233°C, Nevertwhere, , RSF Blog,

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier

En numérique

Auteur: Gardner Dozois

Traduction: Pierre-Paul Durastanti

Édition: Le Bélial’

Parution: 28 juin 2018

Un jour, ils débarquèrent, comme tout le monde l’avait prévu. Tombés d’un ciel bleu candide par une froide et belle journée de novembre, ils étaient quatre, quatre vaisseaux extraterrestres à la dérive tels les premiers flocons de la neige qui menaçait depuis déjà une semaine. Le jour se levant sur le continent américain, c’est là qu’ils atterrirent : un dans la vallée du Delaware vingt-cinq kilomètres au nord de Philadelphie, un dans l’Ohio, un dans une région désolée du Colorado, et un (pour un motif inconnu) dans un champ de cannes des abords de Caracas, au Venezuela…

Cette chronique fait partie du challenge estival S4F3

12 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s