La Légende du noble chat Piste-fouet de Tad Williams

La Légende du noble chat Piste-fouet est le premier roman publié de Tad Williams. Les éditions Mnémos ont décidé récemment de ressortir ce roman qui était devenu introuvable en France en lui offrant une très belle couverture. Le titre original est Tailchaser’s Song, et le roman a été publié en 1985. La traduction est de Françoise et Guy Casaril. Le roman est souvent présenté comme Le seigneur des anneaux des chats et c’est assez justifié.

Le personnage principal du roman est bien un chat, nommé Fritti Piste-fouet. C’est un félin avec des agissements et des croyances de chat, il ne se comporte pas comme un humain. Il vit pas très loin des hommes surnommés « les gros » ou « l’Hom’o ». La légende sur l’origine des humains est d’ailleurs très réussie et pittoresque. Piste-Fouet est un jeune chat vivant à moitié comme un chat sauvage mais profitant de la nourriture offerte par une famille d’humains. Un jour, il va se lancer dans une quête, un peu comme un certain hobbit, pour savoir ce qui est arrivé à plusieurs chats, dont la jolie Patte-feutrée qui lui plait tant. Il va recevoir l’aide de plusieurs alliés dont des écureuils, et le chaton Bond-vif. Il aura bien besoin de cette aide pour lutter contre une menace terrible en la personne du Seigneur de la Nuit, personnification du Mal.

Ce n’est pas parce que le héros est un chat que le roman est destiné à la jeunesse. Le ton du roman, certaines thématiques comme le deuil sont loin de la jeunesse. L’histoire est un beau mélange d’action et d’une certaine mélancolie. L’intrigue est assez classique avec une quête, des combats où l’on tremble, des moments plus calmes. Piste-fouet est un personnage courageux, attachant, noble par ses actions, qui doit affronter de nombreux défis tout au long de son aventure. On prend beaucoup de plaisir à le suivre dans sa quête.

L’univers dépeint par Tad Williams est riche d’une mythologie qui lui est propre et fascinante. Les légendes qui la composent sont nombreuses, et véritablement passionnantes. Par exemple, j’ai beaucoup aimé l’importance des trois noms des chats: le nom de cœur vient de la maman des chats, le nom connu est celui qui a été donné par le clan tandis que le chat doit découvrir son nom de queue, celui qui est le symbole de sa vie. Tous ces mythes sont intéressant à découvrir pour leurs histoires en elles-mêmes, mais qui donnent également corps à l’univers.

Les éditions Mnémos ont ainsi eu une riche idée en redonnant à La Légende du noble chat Piste-fouet un nouvel écrin et la chance à de nouveaux lecteurs de le connaitre. Les aventures de Piste-fouet au sein de ce monde plein de mystères illustrent bien que le voyage importe plus que la destination. Un livre pour les chats qui ont du caractère et pour les humains qui les aiment!

Autres avis: De l’autre côté des livres, Elbakin, Fantasy à la carte,

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier

Auteur: Tad Williams

Traduction:

Éditions: Mnémos

Parution: 13/05/2021

Le jeune chat Piste-fouet vient tout juste de se voir conférer un nom par l’Assemblée des Anciens et alors qu’il trouve l’âme-sœur en la personne de la jolie Patte-feutrée, elle disparaît dans des circonstances mystérieuses. Dans un monde où l’Homo, descendant perverti du chat, n’est là que pour lui obéir, des créatures autrement dangereuses hantent la Terre et ses entrailles. Parti en quête de sa belle avec pour seul compagnon l’espiègle chaton Bond-vif, le jeune aventurier ne tarde pas à entendre parler d’ombres qui rôdent dans la nuit. Des ombres ? Non. Des créatures bien réelles, au contraire, qui peuplent l’immense terrier tentaculaire où règne le Seigneur de la Nuit, personnification du Mal. C’est lui que Piste-fouet affrontera, dans l’angoisse et dans l’horreur…

11 commentaires

  1. J’ai été un peu moins enthousiaste que toi sur ce roman (peut-être parce que je n’ai pas de chat… ^^) Par contre j’ai bien aimé aussi toute la culture et la mythologie construite autour du Peuple des chats (c’est l’intrigue que j’ai trouvé trop répétitive surtout)

    Aimé par 1 personne

  2. Alors autant j’adore les chats mais la fantasy animalière je bloque complet. C’est dommage parce qu’il est très joli, et visiblement réussi, mais je ne peux pas m’empêcher de tiquer sur des personnages-animaux ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s