Les héritiers de Fabien Clavel

Les Héritiers est un roman de Fabien Clavel qui vient de paraitre aux éditions Actusf. Ce roman a la particularité d’être relié à Feuillets de cuivre du même auteur, mais également à un univers de jeu de rôle « Les Héritiers – Aventures féeriques à la Belle Époque ». Cet univers de jeu de rôle a vu le jour dans les années 1990, dans l’imaginaire de Éric Pâris et Isabelle Périer. Une campagne de financement participatif a eu lieu en 2020 afin de publier le jeu au sein du Département des Sombres Projets. Le roman de Fabien Clavel se déroule dans cet univers et peut servir d’introduction à ce monde.

Nous sommes à Paris en 1899, la vie de Raphaël Acanthe se partage entre ses différentes conquêtes, ses amis et les duels auxquels ses frasques l’amènent. Après avoir conquis une mère puis sa fille, Raphaël doit à nouveau subir un duel. A cette occasion, il va faire une étrange découverte le concernant: il n’est pas humain, mais appartient aux Faux-Semblants, il est un sylve, un être en profond lien avec la nature et les plantes. Cette découverte va tout d’abord le bouleverser avant de changer totalement sa vie, son duel lui ayant fait mettre les pieds dans un immense complot. Il va ainsi rencontrer d’autres Faux-Semblants et s’apercevoir que le monde qu’il pensait connaitre est en réalité tout autre.

L’univers du roman est vraiment passionnant à découvrir. Tout d’abord, la période où il se déroule, la Belle Époque est une période que j’aime beaucoup et elle est particulièrement mise en valeur. Dans notre monde, des créatures dont les humains ne soupçonnent pas l’existence, vivent le plus normalement possible. On trouve ainsi des vampyrs, des fées de toute sorte, des trolls, des sylves…Tous ces êtres sont organisés en différentes factions qui se dressent les unes contre les autres, mais une Monarchie dirige le tout en essayant de juguler les oppositions. Dans ce monde caché figure aussi Avalon, mais ce territoire a tendance à se déliter peu à peu malgré toutes la bonne volonté de Merlin. Ce mélange de mythe arthurien, de créatures féériques et de belle époque fonctionne plutôt bien et on prend beaucoup de plaisir à découvrir cet univers. L’intrigue principale du roman tourne autour des luttes de factions et de différents complots. On voyage beaucoup et l’action est au rendez vous.

Malheureusement, plusieurs points sont venus entacher mon enthousiasme. Fabien Clavel a voulu certainement un peu trop en faire et à rajouter des intrigues secondaires qui délayent trop l’histoire et empêchent de se focaliser sur l’histoire principale. Trop de longueurs parsèment le récit. Certains personnages apparaissent ainsi inexploités comme Merlin ou Frédon. Pas mal de questions restent ainsi sans réponse et donnent l’impression que le roman appelle une suite. Il en est de même pour le commissaire Ragon, personnage principal du très bon Feuillets de cuivre qui apparait artificiellement rajouté à l’histoire. Les passages le concernant sont intéressants mais n’ont que peu de lien avec le reste de l’histoire et c’est dommage.

Les personnages sont nombreux et certains apparaissent plus attachants que d’autres. Le vampire Bela apparait comme celui qui attire le plus de sympathie alors que Raphaël et Una sont un peu trop caricaturaux, surtout dans leur relation. Les protagonistes de l’histoire vont découvrir des éléments sur leur passé, leur nature profonde d’Héritiers, des fées au potentiel fabuleux dont on aurait aimé savoir plus de choses.

Les Héritiers est ainsi un roman dont les qualités sont indéniables. Le cadre dans lequel l’histoire se déroule est vraiment passionnant à découvrir. Le mélange d’aventures, d’intrigues politiques d’un monde inconnu des hommes et de légendes arthurienne fonctionne très bien. Cependant le roman aurait mérité d’être raccourci de plusieurs intrigues secondaires qui plombent le récit et empêchent de se focaliser sur son intrigue principale.

Autres avis: le Fictionaute, l’imaginarium électrique, Lauryn books,

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog:

En papier

En numérique

Auteur: Fabien Clavel

Éditions: Actusf

Parution: 16 avril 2021

Paris, 1899.
Les fées sont parmi nous. 
Cachées. 
On les appelle des Faux-Semblants. 

En pleine Belle Époque, Raphaël Acanthe, jeune séducteur, découvre à la faveur d’un duel qu’il est l’un de ces Faux-Semblants : un sylve.  De Paris au Sahara en passant par Budapest, cette découverte l’emmène dans un engrenage infernal, entre les diverses factions de fées et les complots contre la Monarchie féerique. Entraîné malgré lui dans cette intrigue tentaculaire, Raphaël en compagnie d’un groupe hétéroclite de Faux-Semblants, dont Béla, un pitoyable mais si attachant vampyr, et Una, une dangereuse fleur de métal, va mettre à jour une terrifiante machination qui pourrait dévoiler au monde l’existence des fées. 

10 commentaires

  1. Arf dommage ces intrigues qui alourdissent le texte… Néanmoins, pour l’univers, je suis intéressée. Je craignais que ce soit une suite qui ne s’annonce pas comme telle donc je te remercie pour tes éclaircissements sur l’intégration de ce titre dans les autres oeuvres de l’auteur. Me voici rassurée ^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s