Dune de Frank Herbert (édition collector)

Pour les 50 ans de la parution française de Dune de Frank Herbert, Robert Laffont a décidé de publier une édition collector spéciale du roman. Le livre est très beau avec une couverture cartonnée et un signet ainsi que deux préfaces signées Denis Villeneuve et Pierre Bordage et de nombreuses annexes. Pour l’occasion, la traduction a aussi été révisée par L’épaule d’Orion.

Un univers de science fantasy

Dans l’univers de Dune, les humains ont colonisé une grande partie de l’univers et se trouvent sur plusieurs planètes. Les mondes connus sont dirigés par un empereur Shaddam IV. Les maisons majeures ont une grande importance dans le système système politique, qui ressemble à un système féodal. Les chefs des maisons majeures portent d’ailleurs des titres de noblesse tels que baron, duc. Deux autres factions principales gravitent autour de ce système politique: La guilde spatiale où l’on trouve les navigateurs, et l’ordre des Bene Gesserit, ordre exclusivement féminin, dont les membres possèdent des pouvoirs de prescience et de suggestion. L’univers de Dune est très complexe. Les intrigues et les complots sont légion, et tout le monde est intéressé par le profit et par ce que l’épice peut lui apporter. L’univers est d’une richesse extraordinaire, suffisamment mystérieux pour susciter l’intérêt. La science y a une place particulière, car elle est au cœur de beaucoup d’éléments de l’univers. On est ainsi dans un univers mêlant science-fiction avec une part de médiéval dans son système politique mais également dans la destinée de son héros.

La majeure partie du roman se déroule sur Arrakis, également appelée Dune. C’est la seule planète de tout l’univers où on trouve l’épice, primordiale pour tous. En effet, l’épice a plusieurs utilités: elle peut prolonger la vie, renforce la santé mais surtout elle est utilisée par les navigateurs de la guilde pour les voyages interstellaires. Elle est donc plus que nécessaire et n’est produite que sur une seule planète, ce qui donne à cette planète une énorme valeur. Cependant, la vie sur Arrakis est loin d’être simple: la planète est constituée d’un immense désert, il n’y pleut jamais et des vers des sables perturbent sans cesse la production d’épice. En gros, une planète où il ne fait pas bon vivre mais que tout le monde veut diriger. Pourtant, un peuple vit sur cette planète, les Fremen. Ils sont arrivés à s’accommoder à Arrakis et sont disséminés en tribus voyageant dans le désert et faisant des haltes dans les sietchs, des habitations aménagées dans des massifs rocheux.

la tragédie, le mythe

Le premier chapitre du roman nous plonge immédiatement dans la teneur de ce qui va nous être conté: une véritable tragédie prenant ses sources dans les mythes et l’Histoire. Dès le début, plusieurs éléments du destin de Paul Atréides nous sont divulgués par la visite de la révérende mère des Bene Gesserit. La destinée de Paul est marquée par une prophétie, celle du Kwisatz Haderach, par l’inéluctabilité, à la manière de celle des héros mythiques. Pour que sa destinée s’accomplisse, cela passe par la mort de son père et son exil auprès des Fremen. Au début du roman, la famille Atréides, une des grandes maisons, se voit offrir l’administration de Dune qui était auparavant sous mandat Harkonnen, leurs ennemis jurés. Ce changement ne fait qu’attiser le conflit entre eux. Le dirigeant de la famille Atréides est le duc Leto, sa concubine est Dame Jessica, une Bene Gesserit, ils ont eu un fils Paul, âgé de 15 ans au début de l’histoire. Paul est le personnage central du roman, il évolue beaucoup au fil de l’histoire, subissant beaucoup d’épreuves dont il ressortira changé. Les Atréides apparaissent beaucoup plus humains, Leto étant surnommé « le juste ». Les Harkonnen sont des crapules, prêts à tout pour le pouvoir. Le baron Harkonnen, dirigeant de la famille, est prêt à tout pour avoir ce qu’il veut, c’est un personnage que l’on aime détester et qui dirige sa famille d’une main de fer. Sa soif de vengeance et de puissance va amener Paul à fuir puis à découvrir les Fremen. Il a ainsi un rôle central dans la destinée de Paul et la tragédie qui prend forme.

des thèmes intemporels

Dune a été écrit il y a plus de 50 ans, c’est devenu un classique de la science-fiction. Une des raisons qui lui a fait accéder à ce statut est son caractère atemporel. La technologie a une place assez limitée dans l’univers, son intrigue est liée à des manipulations, des luttes de pouvoir, à la vengeance. Ce sont des thématiques que l’on trouve dans l’Histoire depuis très longtemps. Le roman parle également d’écologie. Au travers du problème de l’eau et des solutions trouvées par les Fremen pour arriver à vivre et prospérer sur Arrakis, Frank Herbert parle d’un thème central, qui est toujours d’actualité à notre époque. Les Fremen permettent à Paul et sa mère Jessica de survivre sur Arrakis et à leur tour de s’y adapter. Les Harkonnen eux ont choisi la force, le conflit pour essayer de dompter la planète mais cela les mènera droit dans le mur. Les Fremen se sont adaptés à leur planète et rendent ainsi hommage à la nature, à l’eau composante essentielle à la vie. Les pratiques culturelles des Fremen sont longuement décrites et on se rend ainsi compte des difficultés de vivre sur Arrakis où il ne pleut jamais. Ces conditions de vie sont rendues très crédibles par Frank Herbert qui a d’ailleurs étudié les dunes de l’Oregon, ce qui serait à l’origine du roman. Les Fremen survivent grâce à une combinaison quasi-intégrale appelée « distille » qui recycle l’eau du corps humain que ce soit celle de la transpiration, de la respiration, ou des urines.

Un autre élément important et atemporel du roman est le côté mystique. Les Fremen vivent depuis très longtemps sur Arrakis, leur proximité permanente avec l’épice leur a rendu les yeux entièrement bleus. Les Fremen attendent la venue d’un messie appelé Mahdi qui apportera de l’eau à leur peuple en plus du bonheur. Paul semble correspondre à Mahdi, et quand il est recueilli par les Fremen et vit avec eux en prenant le nom de Muad’dib, il change et se découvre de nouveaux talents. Il y a aussi la prophétie du Kwisatz Haderach, un être suprême, dont les Bene Gesserit attendent la venue, tout en prenant soin de manipuler les lignées génétiques évidemment. Le Kwisatz Haderach sera doté du don de prescience totale. Toutes ces thématiques très actuelles s’additionnent à un exotisme procuré par la planète et par l’épice font de Dune un roman atemporel.

l’édition collector

Cette édition collector contient de nombreuses annexes très intéressantes notamment sur l’écologie et la religion de Dune. On y trouve aussi un lexique sur l’imperium, des précisions sur les maisons nobles et des cartes. Cela complète de belle manière le roman. Surtout, cette édition voit la traduction de Michel Demuth révisée par un grand connaisseur de l’univers et de l’œuvre à savoir le tenancier de L’épaule d’Orion. J’avais lu une première fois Dune il y a quelques années et j’avoue avoir eu un peu de mal avec le style de l’auteur, certains passages manquant de clarté. Cette nouvelle mouture a énormément gagné en fluidité et en clarté. Par contre, Frank Herbert a tendance à trop avoir recours aux pensées des personnages, pour un rien parfois, et c’est un peu agaçant. Néanmoins, j’ai pris beaucoup de plaisir à relire le roman dans cette nouvelle édition autant pour la beauté du livre et ses nombreuses annexes que pour le travail effectué sur la traduction.

Frank Herbert a réalisé un chef-d’œuvre avec Dune et en a fait un roman atemporel en combinant différents éléments avec intelligence. Le roman a un aspect historique et mythique indéniable, ses thématiques parlent à tous, son univers est d’une richesse incroyable. Cette nouvelle édition en lui offrant un superbe écrin lui rend ainsi hommage.

Autres avis: Le chroniqueur, Stelphique, Xapur, un K à part, Yuyine, De l’autre côté des livres, Le dragon galactique (sur l’édition collector), Lorhkan et les mauvais genres (sur l’édition collector),

Auteur: Frank Herbert

Édition: Robert Laffont

Parution: octobre 2020 / 1965 /1970 en France

Il n’y a pas, dans tout l’Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse : l’épice de longue vie, née du désert, et que tout l’univers achète à n’importe quel prix. Richesse très convoitée : quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi mystique. Ils rêvent du prophète qui proclamera la guerre sainte et qui, à la tête des commandos de la mort, changera le cours de l’histoire. Cependant les Révérendes Mères du Bene Gesserit poursuivent leur programme millénaire de sélection génétique ; elles veulent créer un homme qui concrétisera tous les dons latents de l’espèce. Tout est fécond dans ce royaume, y compris ses défaillances. Le Messie des Fremen est-il déjà né dans l’Empire ?

23 commentaires

  1. Pareil que toi, je m’étais essayée à la vieille édition, et je m’étais lassée car je lui trouvais trop de longueurs et de passages peu clairs. Mais ça, c’était il y a presque vingt ans. J’ai évolué en tant que lectrice, et je pense m’y réessayer un de ces jours. Ta chronique me donne bien envie de tester cette nouvelle mouture !

    Aimé par 1 personne

  2. Déjà lu 2 fois (et une fois tout le reste des Frank) je tenterais bien cette nouvelle traduction même si je suis attaché à l’ancienne, pour moi c’est le sommet de la SF comme LOTR est le sommet de la fantasy. Vivement le film. Et le jeu qui arrive d’ici peu!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s