Zombies, Mort et Vivant de Zariel

Zombies mort et vivant de Zariel est un OLNI (Objet littéraire non identifié). C’est un petit livre de format 14.5 sur 10 en apparence, mais quand on l’ouvre il se déplie tel un accordéon en une double fresque recto et verso de 2m70 chacune soit 5m40 en tout. Sachez que ce format de livre s’appelle un Leporello (information toujours utile à replacer dans un diner mondain). Le livre est entouré d’un petit bandeau jaune qu’il ne vaut mieux pas déchirer, il est bien pratique pour refermer le livre et le garder fermé.

Zariel est graphiste et illustrateur, il a signé récemment pas mal de couvertures pour les éditions ActuSf. Avec ce petit livre étonnant tant par la taille (plus petit qu’un livre de poche) que par le format, il nous raconte une histoire de zombies vu par un survivant. Le livre est entièrement cartonné ce qui en rend la lecture agréable. Un petit mot indique le commencement de l’histoire, ce qui est bien pratique.

Le livre se déploie et la frise nous offre une œuvre à part dans un contexte apocalyptique où les morts vivants règnent. On peut lire l’histoire en dépliant un dessin après l’autre ou en ouvrant chacune des deux longues fresques graphiques accompagnées des commentaires du narrateur de l’histoire. Ce narrateur qui est lui vivant et observe le monde d’en dessous, à partir du second étage de son immeuble. Il compare ainsi le monde des zombies tel qu’il est devenu à celui qu’il a connu auparavant et se demande si beaucoup de choses ont changé dans le comportement des gens. Il fait ainsi le parallèle entre les vivants et les zombies, ce qui est souligné par le format des deux fresques.

Il souligne ainsi certains comportements humains étranges et individualiste. Même si les personnages croqués par Zariel apparaissent différents physiquement, on note des similitudes dans leurs comportements, leurs mentalités, leurs désirs de consommer à outrance. On a presque plus peur du monde des vivants se comportant comme des zombies que de l’inverse. Il faut dire que Zariel a croqué ses personnages dans le métro, endroit où les gens ont effectivement souvent l’air de robots ou de zombies….

Zombies, Mort et Vivant est un petit livre à manipuler, à dévorer, à regarder avec attention pour admirer les détails. Le style de Zariel correspond au thème et est assez sombre. Les seules couleurs présentes sont le jaune et rouge, le jaune symbolisant souvent les reflets de lumière et le rouge le sang. Cela donne une atmosphère sombre amplifiée par les commentaires du narrateur.

Zombies, Mort et Vivant est ainsi un petit livre qui recèle de possibilités de lectures offertes par un format original.

Autres avis: Aelinel,

voir aussi: Le zombie, créature du nouveau monde

Auteur : Zariel

Éditions : Actusf

Date de parution:4 décembre 2020

Je les regarde faire depuis ma fenêtre.Ils sont là, tout près… Ils errent dans les rues pour débusquer les derniers survivants. Mais le Monde a-t-il finalement vraiment changé ?

Graphiste et illustrateur aux multiples talents, Zariel déploie une œuvre apocalyptique avec un objet graphique vivant et étonnant.

11 commentaires

  1. Je me le suis offert pour Noël, je ne l’ai pas encore ouvert pour pas être tenter de regarder avant de m’y plonger, mais je suis complètement le client de ce type de format/croquis/couleurs livre objet un peu, je devrais le lire sous peu.
    La photo, c’est Hit Z road, les cartes du jeu ?
    Bonne et heureuse année 2021 !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s