Le drakkar éternel d’Estelle Faye

Le Drakkar éternel est un roman d’Estelle Faye qui vient de paraitre chez Scrinéo. Aimant beaucoup la mythologie nordique et les vikings, je ne pouvais que lire ce roman, même si c’est plutôt un livre destiné à la jeunesse. J’en ai profité pour le lire à mon fils qui aime bien également tout ce qui a trait aux vikings en bon fan des films Dragons. Il a adoré que sa maman lui fasse la lecture et le roman également. Surtout que pour la petite histoire, notre chat s’appelle Loki et qu’on croise le Dieu dans le livre. Il voulait que je continue ma lecture tout le temps et s’est très vite pris à l’histoire imaginant la suite entre chaque lecture. Le roman a ainsi très bien fonctionné sur lui.

Tout débute dans le monde réel où la vie au collège est difficile pour Maël et Astrid. Maël est un geek, portant des lunettes et maltraité par une bande de son collège. Sa seule amie est Astrid qui vit dans une famille d’accueil. Leurs seuls moments de bonheurs sont quand ils partent en bateau naviguer sur l’océan. Cependant, une de leur sortie en mer va les faire basculer dans un passé qu’ils n’auraient jamais pensé croiser, celui des vikings. Les deux jeunes adolescents entrent ainsi de plein pied dans un monde rude, froid où la force est primordiale. C’est le début d’une aventure très difficile mais riche en rebondissement pour Maël et Astrid.

L’intrigue n’est pas vraiment ce que l’on retiendra de ce roman. Elle est assez simple, il s’agit de réaliser une quête au milieu de la mythologie nordique et de surmonter des défis pour sauver de valeureux vikings d’une terrible malédiction. On retiendra surtout l’ambiance du roman qui met particulièrement en valeur les légendes nordiques que Estelle Faye connait visiblement très bien. Elle rend le monde des vikings et leurs légendes faciles d’accès pour tous. On se prend à rêver devant ces créatures fabuleuses ( dont des trolls bien entendu), devant ces 9 mondes, face à ses divinités. Le roman est ainsi une porte d’entrée pour tous ceux qui ne connaissent pas très bien les légendes nordiques mais aussi un régal pour ceux qui sont bien familiarisés avec. Estelle Faye prend ainsi le parti de préciser la véritable appellation des bateaux vikings qui n’ont été nommés drakkars que récemment, les vikings les dénommaient « langskip ». Parmi les vikings se trouve également un scalde, les scaldes étaient les poètes et chanteurs en Scandinavie. Une manière de montrer que les vikings n’étaient pas seulement des combattants ou des brutes assoiffés de sang comme ils étaient vus en Europe.

Le roman est assez sombre, parfois autant dans ce que vivent les deux adolescents dans le monde réel que dans le monde nordique. Estelle Faye parle ainsi de la prise en compte des difficultés de la vie, du courage, du dépassement de soi. Il faudra une bonne dose de courage à Maël et Astrid pour affronter les dangers des contrées vikings. C’est aussi une belle histoire d’amitié, celle qui lie les deux adolescents depuis leur plus tendre enfance. La relation entre Maël et Astrid est particulièrement émouvante, ils sont à la fois différents et complémentaires. Il y a assez peu de personnages dans le roman mais le duo fonctionne très bien et on s’attache vite à eux. Du côté des vikings, c’est surtout Leifr qui a les faveurs de l’autrice, les autres étant très peu développés. Mais il faut avouer que le roman est court et déjà très bien rempli.

Le Drakkar éternel est ainsi un très bon roman jeunesse sur la mythologie nordique, thème peu exploité en fantasy. Il plaira sans conteste aux plus jeunes pour ses nombreuses péripéties et thématiques. Il pourra également séduire tous ceux qui regardent en rêvant les ouvrages sur les légendes nordiques.

Autres avis: Les fantasy d’Amanda, Acaniel, Phooka, Elbakin,

Avis réalisé dans le cadre d’un service de presse.

Autrice: Estelle Faye

Éditeur: Scrineo

Parution :01/10/2020

Un roman d’aventure à couper le souffle, qui plonge nos jeunes héros dans le monde de la mythologie nordique, au temps des Vikings !

La vie n’est pas toujours facile pour Maël et Astrid au collège. Heureusement ils peuvent s’échapper pendant les vacances, en naviguant sur l’océan. Mais l’une de leurs sorties en mer va les entraîner beaucoup plus loin qu’ils ne l’auraient imaginé…

Prisonniers à bord d’un navire viking, un bateau maudit condamné à errer sur les flots pour l’éternité, ils vont devoir lever la malédiction qui frappe la mer des neuf mondes, pour espérer rentrer chez eux.

Aventures, mythes et légendes nordiques, embarquez avec Astrid et Maël sur le drakkar éternel !

8 commentaires

  1. Autant je suis tentée par l’ambiance nordique autant le côté jeunesse me freine un peu, je trouve déjà ses romans ont parfois un peu petit quelque chose de léger même si j’adore les univers qu’elle crée. Du coup, j’aimerais bien qu’elle reprenne cette ambiance viking pour un récit orienté adulte ^-^
    Merci pour ta chronique !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s