Un grand feu de joie de Clément Bouhélier

Un grand feu de joie

Un grand feu de joie est une nouvelle de Clément Bouhélier qui se situe dans l’univers de sa série Olangar. L’auteur avait offert cette nouvelle lors du mois qui lui avait été consacré chez les vénérables de Book en stock en octobre 2018. Vous pouvez la trouver : ici. L’annonce d’un nouveau roman faisant partie de l’univers d’Olangar m’a donné envie de me replonger dedans et de lire cette nouvelle.

Olangar se déroule dans un univers de fantasy non médiévale, inspiré par la fin du XIX ème siècle, où l’industrialisation est très présente. Les chemins de fer relient les villes entre elles, les gens travaillent dans des usines. Pourtant dans cet univers on ne trouve pas que des humains, on peut y rencontrer des elfes, des nains et des orcs. Le royaume a été terriblement marqué par une violente guerre contre les orcs qui a pris fin 17 ans auparavant. L’union des différents peuples a permis de mettre un terme à la guerre et de repousser les orcs.

Un grand feu de joie se situe au début de la guerre contre les orcs avant que ceux-ci aillent vers la capitale. Les orcs ont commencé par assiéger le sud où se trouve Enguerrand. Ils sont à Angerac tout proche de la seigneurie d’Enguerrand et sont plus menaçants que jamais. La seule solution est la fuite mais tout le monde n’est pas forcément de cet avis. Hert, un soldat espère utiliser un baril de poudre pour piéger des orcs dans la tour et ainsi en tuer un bon nombre. Le problème est que la bibliothèque se trouve dans cette tour et tout ce qu’elle contient sera irrémédiablement perdu si tout explose, ce à quoi Malek ne peut se résoudre.

Le texte permet de revenir sur une période passée de l’histoire du royaume et d’en apprendre plus sur les orcs. En effet, la nouvelle alterne les points de vue entre les différents personnages dont un orc, ce qui donne un aperçu de la manière de penser de ce peuple. La nouvelle aborde également le thème de la conservation des livres et de la transmission de l’histoire. Les livres de la bibliothèque sont précieux et contiennent une grande partie de l’histoire du royaume. Leur perte serait terrible pour les différentes contrées.

Un grand feu de joie offre ainsi un très beau récit porté par la plume fluide et belle de Clément Bouhélier. Elle permet de renouer avec l’excellent univers d’Olangar en attendant la parution de OLANGAR, Une cité en flammes le 18 juin prochain dont voici la couverture:

Olangar suite

Voir aussi :

Cette chronique fait partie du challenge Maki project

IMG_20191223_114201

 

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s