Prix Imaginales: la sélection 2020

Malgré l’annulation du festival, il y aura bien des prix Imaginales décernés cette année. Ils seront remis en octobre, durant le Mois de l’Imaginaire, mais l’annonce des résultats se fera le Vendredi 15 mai. En attendant de connaitre les vainqueurs, voici un aperçu des différents finalistes par catégories:

imaginales1

Dans cette catégorie Roman francophone, j’en ai lu 2 dont voici les chroniques:

Le choix n’est pas facile mais j’aurai une légère préférence pour le roman de Jean-Laurent Del Socorro.

imaginales2

Dans cette catégorie Roman étranger traduit, je les ai tous lu et beaucoup aimé:

J’aurai bien du mal à faire un choix dans cette catégorie tant la qualité des romans proposés est impressionnante.

imaginales3

Dans la catégorie Jeunesse, j’ai lu 2 romans:

Le terme jeunesse est un peu trompeur pour ce prix, il s’agit en fait de romans destinés à un public de 15 ans et plus. Beaucoup de monde a été étonné de voir que Le prieuré de l’oranger de Samantha Shannon figurait dans cette catégorie. Visiblement, le choix a été très difficile et vient du classement du roman par l’éditeur en tant que roman young adult.

imaginales4

Pour la catégorie illustration, c’est presque un carton plein pour Bragelonne:

imaginale5

Dans la catégorie nouvelles, 2 chroniques à mon actif:

imaginales6

Dans cette catégorie, j’ai seulement lu le premier tome de Lovecraft je suis providence de S.T. Joshi.

Pour rappel, le jury est composé de 7 personnes:

  • Jacques GRASSER, Président et Adjoint au Maire d’Épinal
  • Victor BATTAGGION (Historia)
  • Lloyd CHÉRY (Le Point, Les Inrockuptibles)
  • Christophe de JERPHANION
  • Frédérique ROUSSEL (Libération)
  • Natacha VAS-DEYRES (Université de Bordeaux Montaigne)
  • Stéphane WIESER, Directeur du festival

Les lauréats 2019 étaient :

  • Catégorie Roman francophone : Robert DARVEL, Femmes d’argile et d’osier (les moutons électriques)
  • Catégorie roman étranger traduit : Dmitri LIPSKEROV, Le dernier rêve de la raison (Agullo) traduction : Raphaëlle PACHE
  • Catégorie jeunesse : Estelle FAYE et Nancy PENÀ, Les Guerriers de glace (Nathan)
  • Catégorie illustration : Daniel EGNÉUS pour la couverture de Le Dogue Noir de Neil GAIMAN ( Au Diable Vauvert)
  • Catégorie nouvelle : Neil GAIMAN, Signal d’Alerte (Au Diable Vauvert)
  • Catégorie prix spécial du jury : Anne BESSON, Dictionnaire de la Fantasy (Vendémiaire)

Avez vous des pronostics de lauréats dans toutes ces catégories?

13 commentaires

  1. Mettre « Le Prieuré de l’Oranger » dans la catégorie jeunesse est tout bonnement ridicule. Un ado pourrait le lire sans problèmes, mais l’érotisme de certaines scènes et la complexité politique font qu’il s’adresse à un public adulte avant tout. Ce n’est pas parce qu’un roman est hopepunk qu’il est YA. Sinon, la sélection m’a pas l’air trop mal…

    Aimé par 1 personne

    • Surtout que le terme jeunesse est vraiment mal choisi. Je n’ai pas lu le livre, je ne peux pas vraiment me positionner à ce niveau mais d’après ce que j’ai lu tout le monde est de cet avis, il n’aurait pas dû être dans cette catégorie.

      Aimé par 1 personne

  2. Je suis très nulle en pronostics et je n’ai pas lu assez de romans pour vraiment me faire un avis mais en tout cas ce sont de bien belles sélections !
    Concernant Le Prieuré, il peut effectivement être lu par des jeunes comme par des adultes, mais effectivement, « jeunesse », c’est très vague tellement c’est vaste !

    Aimé par 1 personne

    • Oui c’est très vague et parfois je me demande l’intérêt de telles catégories qui peuvent nuire au roman. Certaines personnes ne voudront pas le lire parce que c’est classé jeunesse alors que ça pourrait leur plaire.

      Aimé par 1 personne

      • Moi-même, j’avoue toujours me méfier dès que c’est catégorisé « jeunesse » (pour ce qui est de la littérature de l’Imaginaire). Ce qui ne m’empêche pas d’en lire mais je prends plus de temps à tâter le terrain avant de me lancer…

        Aimé par 1 personne

  3. De belles sélections ! Dans la catégorie « romans étrangers », notamment, je les ai tous trouvés super (sauf Vorrh que je n’ai pas lu). Je miserais quand même sur Vita Nostra ou L’ours et le rossignol pour lesquels j’ai eu de très gros coups de coeur. Dans la catégorie jeunesse j’ai adoré L’estrange malaventure de Mirella et Le prieuré de l’oranger mais je me demande bien en effet ce qu’il fait là : pour moi la cible est vraiment un public adulte…

    Aimé par 1 personne

  4. Je croise les doigts pour Face au dragon, j’aimerai beaucoup qu’il remporte le prix ! Sinon, j’avoue que Vita Nostra a ma préférence même si je pense qu’il y a du lourd à coté. Pour les roman francophone, je n’ai lu que Je suis fille de rage que j’ai trouvé extra mais sans être vraiment de la fantasy…

    Autrement je suis assez d’accord avec vous sur l’étiquette jeunesse plus commerciale que vraiment lié au type de récit…

    Aimé par 1 personne

Répondre à plumesdelune Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s