Khymeïa – anthologie

Khymeia_407

Khymeïa est l’anthologie du Salon fantastique 2019 qui a eu lieu du 31 octobre au 2 novembre 2019 à Paris. Le thème de cette anthologie était l’alchimie et la superbe couverture est signée Mathieu Coudray. Cette anthologie est éditée par Elenya éditions qui est  une maison d’édition associative. Il y a 8 nouvelles dans ce recueil et les textes ont tous été soumis à un comité sauf celui de Vincent Thouvenin, qui est membre du jury et de Leïla Rogon qui est la présidente de Elenya.

La nouvelle qui ouvre le livre, Ce parti dangereux qui fait grâce est signée Fabien Clavel. On y retrouve l’officier de police Ragon, héros de Feuillets de cuivre du même auteur. Ragon est confronté à une enquête concernant plusieurs morts étranges où ses connaissances littéraires seront précieuses. Ces meurtres ont tous un rapport avec l’alchimie. La nouvelle est agréable à lire mais un peu courte.

Le second texte, Les initiés, de Leïla Rogon joue sur les changements d’époque avec le récit d’un jeune homme alchimiste qui va se retrouver téléporté à notre époque. Sa rencontre avec une jeune femme médecin et chimiste va avoir d’étranges répercutions. La nouvelle se lit facilement avec une fin intéressante.

La troisième nouvelle, Bastion, est signée  Emmanuel Chastellière et se situe dans le même univers que L’Empire du léopard et La piste des cendres. Elle peut constituer une porte d’entrée vers cet univers de fantasy à poudre. Le royaume du Coronado a conquis la péninsule de la Lune-d’Or située au delà de la grande mer. La conquête a été longue et difficile, elle a laissé des séquelles dans cette grande contrée. Le texte suit un couple qui s’est enfui de son village attaqué par des mercenaires. Le jeune couple se retrouve à errer dans la jungle en espérant trouver la sureté d’une mission de sœurs de la croix blanche. Mais ce qui les attend est tout autre. Le récit est prenant et donne envie de se plonger plus amplement dans la péninsule de la Lune-d’Or.

Le texte suivant, À l’impossible nul n’est tenu de Doris Facciolo a à nouveau un alchimiste comme personnage principal mais cette fois sous fond de quête d’immortalité. L’histoire est sympathique, il est dommage que l’univers mélange trop d’éléments différents qui ne servent pas à grand chose et alourdissent le récit.

Estelle Faye signe la nouvelle Les florins de lune où il est à nouveau question d’alchimie mais sous un nouveau jour. Le récit commence par la mort du pape que les rumeurs disaient alchimiste. Sous fond des ravages causés par la peste, il est question d’alchimie et de guérison. Un texte un peu court mais de bon niveau.

Le texte suivant, Élixcendre de O’scaryne présente un début original et intéressant mais est hélas gâché par une fin qu’on voit venir à 3 kilomètres. Il se situe dans les années 50 et a pour personnage une chanteuse de cabaret un peu naïve qui rencontre un bel et énigmatique jeune homme.

La reine Batzamä de Pierre Brulhet est un texte trop court pour arriver à se prendre à l’histoire. Il est question d’un homme qui s’évade de prison dans un étrange contexte.

La dernière nouvelle, Celui qui voulait détruire la montagne de Vincent Thouvenin, termine le recueil sur une note beaucoup plus positive. En Allemagne, un Comte pratiquant l’alchimie essaye d’inculquer ses valeurs à son fils. Il fait des recherches sur l’extermination des lapins et des rats par le biais de la peur. Très bon texte, bien écrit et intéressant pour la dualité des points de vue entre le père et le fils.

Ce recueil offre ainsi des nouvelles variées sur le thème de l’alchimie. Comme toujours dans un recueil, certaines textes sont en dessous des autres mais globalement, on passe un agréable moment de lecture.

Autres avis:

Khymeïa

Sciences occultes, techniques chimiques gardées secrètes, spéculations mystiques ! À mi-chemin entre la magie et la sorcellerie, l’alchimie apporte un regard sur le monde qui implique une grande ouverture d’esprit.

Le Grand Œuvre, la panacée, un remède médical qui guérirait tous les maux, et un élixir qui permettrait de prolonger la vie humaine, voici une partie de ce que vous allez découvrir en lisant les six nouvelles de Khymeïa.

À la lecture de ce recueil, vous découvrirez que le mental n’a plus de prise et que tout devient une pratique !

Auteurs :

  • Pierre Brulhet
  • Doris Facciolo
  • Leïla Rogon
  • Emmanuel Chastellière
  • Estelle Faye
  • Sylvie O’Scaryne Vannier
  • Fabien Clavel
  • Vincent Thouvenin

Édition: Elenya Éditions

parution :01/11/2019

Critique écrite dans le cadre du challenge « Le Projet Maki » de Yogo.

projetmaki

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s