Ash versus Evil Dead

ash-vs-evil-dead-photo-affiche-ash-vs-evil-dead-saison-2-963271

Ash vs. Evil Dead est une série télévisée américaine créée par Sam Raimi et diffusée entre 2015 et avril 2018. Après avoir été diffusée sur OCS Choc, elle est disponible sur Netflix. Elle se situe dans le même univers que les 3 films et reprend le personnage culte de Ash Williams, héros des films. Elle compte 3 saisons de 10 épisodes chacune. Les épisodes durent 25 minutes, certains sont un peu plus longs.

L’univers de la série

Evil Dead est un des premiers films d’horreur de type gore. Il date de 1981, signé Sam Raimi, et est devenu un film culte pour beaucoup. C’est un des premiers films au scénario typique de films d’horreurs où 5 jeunes gens s’en vont passer un weekend dans une maison perdue au fond des bois. Evil Dead 2 en 1987 est une suite du premier film mais avec quasiment la même histoire. Puis, en 1992, Evil Dead 3: L’Armée des Ténèbres voit le jour et prend une tournure beaucoup plus légère et humoristique que ses deux prédécesseurs. La série reprend le même principe que ce troisième opus, et allie horreur, gore et humour. On retrouve avec un énorme plaisir Bruce Campbell dans le rôle de Ash Williams, personnage qui lui colle à la peau depuis plus de 30 ans.

Tout commença donc en 1981 quand Ashley J. Williams, surnommé « Ash », accompagné de 4 amis, part passer un week-end dans une cabane au fond des bois. Ils trouvent dans la cave de la maison le Natorum Demonto (le Livre des morts) et un magnétophone. Dans les suites, le livre a été rebaptisé Necronomicon ex Mortis. On trouve d’ailleurs une édition spéciale regroupant les trois films en DVD dans un coffret en forme de Necronomicon tel qu’on peut le voir dans les films. Les amis écoutent la cassette et réveillent ainsi bien involontairement des esprits maléfiques qui peuvent posséder les vivants. Ash est le seul survivant du groupe et a du tuer définitivement ses amis possédés et devenus des cadavéreux sous l’influence du Necronomicon. Les cadavéreux sont des sortes de zombies améliorés, beaucoup plus forts et agiles qu’un zombie basique. Leur couper la tête suffit en général à en finir avec eux. Ash a perdu sa main droite et se retrouve projeter dans le passé en 1300 où les villageois croient qu’il est « Celui qui tombe du ciel » et qui doit selon la prophétie les sauver des démons. Il découvre ainsi que les origines du mal sont très anciennes et liées au fameux Necronomicon.

ASHvED-900x500

Après avoir affronté, l’armée des ténèbres, Ash repart dans son époque reprendre sa vie loin des démons mais en gardant le livre avec lui. La série se déroule ainsi 30 ans après la fin d’Evil Dead 3. Ash vit simplement dans une caravane, travaille comme vendeur dans un magasin de bricolage. Il aime bien faire la fête et un soir où il a trop bu, pour impressionner une fille, il commet l’erreur de lire un passage du Necronomicon. Cela signe illico presto le retour des Cadavéreux dont le but est de détruire l’humanité. Ash va devoir malgré lui reprendre du service et combattre les démons.

La série continue de développer l’univers mis en place dans les films en ajoutant quelques éléments. La série est ainsi très fidèle aux films et s’inscrit dans leur continuité. Les références se multiplient puisqu’on apprend dans la saison 3 que le Necronomicon a été écrit par des grands anciens (on se demande d’où cela peut venir!). A noter une créaature majeure qui a de faux airs de Nyarlathotep croisé avec Cthulhu.. Ces grands anciens veulent revenir sur Terre, malgré des dissensions internes. De nouveaux démons apparaissent aussi, enrichissant le bestiaire de l’univers créé par Sam Raimi et Robert Tapert. Même si la série fait souvent référence aux films et offre ainsi aux fans de la première heure des références connues, elle peut être sans problème suivie par ceux qui ne les ont pas vu. La série arrive ainsi à tirer partie de l’univers existant et à aller plus loin en s’adaptant à notre époque.

Un mélange de gore et d’humour

Le gore a toujours été très caractéristique de la série des films même si le troisième l’était moins que ses grands frères. Et pour cause, cet épisode introduisant une bonne dose d’humour, noir parfois, lié au gore aussi mais toujours juste et drôle. La série reprend ce principe sans rien y changer. Les personnages principaux doivent changer de tenue souvent à force de sang et autres substances diverses qui les éclaboussent très souvent. Les hectolitres de sang et les cadavéreux ponctuent joyeusement les épisodes. On a rarement vu une série aussi gore, mais il participe totalement à l’univers de la série et joue avec l’humour souvent. Certaines scènes sont à ce niveau vraiment mémorables: la morgue dans la saison 2 ou celle de la banque du sperme dans la saison 3. On se dit souvent, non ils vont pas oser et ben si ils ont osé. Certaines répliques de Ash sont vraiment drôles, liées à l’absurde de la situation ou du personnage parfois. Le mélange gore et humour fonctionne ainsi à merveille. Tout en respectant les précédents films, la série innove et garde le même sens de l’humour, de la dérision, de l’absurde.

ash-vs-evil-dead-show

La série arrive également à très bien doser l’action, l’humour et l’horreur sans que l’un ne prenne le dessus sur les autres. Chaque saison a son intrigue principale qui fait évoluer l’univers global et les personnages. Les intrigues des saisons sont liées au Necronomicon et au mal mais elles arrivent à se différencier suffisamment pour que la série ne perde pas en intérêt au fil des 3 saisons. Si la série avait duré plus que trois saisons, il y aurait eu un effet répétitif mais là ça passe très bien. Niveau réalisation, Sam Raimi signe le pilote de la série. On retrouve souvent les effets caractéristiques de caméra des films. En effet, on ne voit pas le démon qui est personnifié par une caméra en perpétuel mouvement comme folle furieuse. Cette technique est un peu la marque de fabrique de la série de films et il était logique de la retrouver dans la série.

Les personnages

Ash Williams symbolise presque à lui seul l’univers d’Evil Dead. Il est présent depuis le premier film et est interprété par Bruce Campbell. Sans lui, les films et la série auraient beaucoup moins de saveur, d’intérêt. Il faut dire que Ash est vraiment un excellent personnage, un anti-héros que rien ne prédestinait à devenir un élu. Il est à la fois stupide, courageux, prétentieux, violent mais toujours humain. Ash Williams, né à Elk Grove, dans le Michigan, est un homme sans problèmes ni grande histoire, amoureux de Linda. Puis tout dérape vite lors d’un weekend qui s’annonçait pourtant des plus agréables. Depuis, la vie de Ash s’est retrouvée marquée par les démons, les cadavéreux et autres joyeusetés. Les armes favorites de Ash pour se défendre sont son fusil Remington calibre 12 à canon scié et la tronçonneuse qu’il se greffe à la main droite  qu’il a du s’amputer dans Evil Dead 2 à cause d’un esprit démoniaque, et qu’il utilise en général pour la mise à mort du grand méchant de l’épisode, à la manière de l’astéro-hache de Goldorak. Il vit dans une caravane au début de la série et sa voiture est une Oldsmobile dont il ne se séparerait pour rien au monde.

ash-vs-evil-dead-saison-3-photo-bruce-campbell-ash-vs-evil-dead-1018867

Ash évolue tout au long de la série. Il est clairement victime du destin depuis plus de 30 ans. Il a l’impression d’être passé à côté de sa vie qui s’est construite autour de ce weekend horrible où ses amis ont perdu la vie. Les habitants de sa ville natale le croit responsable du massacre de ses amis. Le personnage a ainsi un côté tragique qui ressort vraiment dans un épisode de la saison 2 se passant dans un asile. Ash n’a jamais voulu être un héros, il se considère comme maudit et aurait voulu ne jamais avoir à affronter tout cela. Il déploie ainsi une autre facette de sa personnalité dans la série et encore plus dans la saison 3 où il se découvre père d’une adolescente. Au tout début de la série, Ash est dépeint comme un éternel adolescent de 50 ans, porté sur la bouteille et le sexe, pas très futé, plein de préjugés. Puis, peu à peu, il évolue et grandit tout en continuant de dégommer des cadavéreux à tour de bras. Mais il évolue et prend conscience de ses responsabilités.

Il faut dire que si on aime autant le personnage de Ash, c’est du à celui qui le campe depuis ses débuts: Bruce Campbell. Il est parfait dans le rôle, un rôle fait pour lui sur mesure. Il est tour à tour drôle, sérieux, charismatique, taquin mais vraiment excellent. Ash est devenu une icône de la pop culture à la naïveté touchante et à la puissance certaine, grâce à son acteur marqué par ce personnage.

ashvsevildead

L’autre bonne idée de la série est de ne pas laisser Ash tout seul dans sa lutte contre les forces du Mal. Il est aidé par deux personnes que rien ne prédestinait à cela: Pablo et Kelly, deux vendeurs du magasin où Ash travaille. Pablo est interprété par Ray Santiago et va se révéler très utile à Ash et le faire prendre conscience de beaucoup de choses. Kelly est jouée par Dana DeLorenzo, elle est remplie d’un désir de vengeances à toute épreuve. Les deux personnages sont très bien faits et surtout évoluent beaucoup au fil des 3 saisons. Avec Ash, ils forment les castagneurs de cadavéreux. Si au début, ils semblaient dépendants de Ash, ils s’émancipent peu à peu et ont un rôle de premier plan dans l’histoire. Pablo devient le Brujo Especial sorte de chaman dont les pouvoirs sont liés au Necronomicon. Kelly devient une combattante de premier plan, loin des rôles souvent donnés aux femmes dans les films de ce genre. Enfin, on note aussi au casting Lucy Lawless dans le rôle de Ruby Knowby, personnage qui change souvent de facettes au long des 3 saisons.

Ash vs. Evil Dead est ainsi une série vraiment excellente tant au niveau de la mise en scène, que du jeu des acteurs, Bruce Campbell en tête. La série n’a pas peur de prendre des risques et d’oser. Elle aura durant trois saisons remarquables fournit un déluge de sang, de rire et de gore. Le génie est à la fois d’exploiter un univers connu et de le renouveler en même temps. Bruce Campbell porte la série à bout de bras en campant un anti-héros attachant, courageux et charismatique. Une vraie réussite qui complète à merveille les films.

ashevil

 

4 commentaires

  1. Vu la version de 81 que j’avais trouvé très bof, mais il faut dire que j’avais vu le remake de 2013 que j’avais trouvé énorme, un vrai chef d-oeuvre dans le gore. À côté, celui de 81 semblait terriblement fade et mal joué. Mais je peux tout à fait comprendre l’engouement du public pour l’ancienne version qui a marqué toute une génération. Je me dis que je devrais vraiment tenter la série qui a l’air d’être tout à fait ma cam. Bel article !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s