Le trône d’ébène- Thomas Day

ébène

Le trône d’ébène est un roman de Thomas Day publié par le Bélial en 2007, puis réédité par Gallimard en Folio SF en 2010. Le roman a obtenu le Prix Imaginales 2008, dans la catégorie roman francophone. Le livre s’intéresse au destin de Chaka kaSenzangakhona aussi appelé Chaka Zoulou, le fondateur du royaume zoulou. Thomas Day propose une version mâtinée de surnaturel et de magie, même si les grandes lignes de la vie de Chaka sont respectées.

Dans La Voie du Sabre, Thomas Day nous donnait sa vision du Japon médiéval. Dans Le trône d’ébène, il offre sa version de l’Afrique du Sud entre la fin du 18ème siècle et le début du 19ème siècle. Ainsi le roman n’est pas un roman historique mais s’inspire de faits et d’un personnage réels. Chaka est célèbre pour avoir créer l’empire zoulou, et pour avoir tenu tête aux anglais et à l’impérialisme blanc. L’univers proposé par Thomas Day est rempli de magie de différente sorte, celle des sorcières, des superstitions, des animaux gigantesques, et celle des Dieux. Le roman s’ancre ainsi dans la fantasy, une fantasy très dépaysante et immersive. On rêve devant ses paysages somptueux et ses créatures magiques à la fois si proches et si éloignées de nous. Le décor du roman est très bien décrit, offrant une Afrique qui n’est pas celle que l’on connait mais s’en rapproche, une Afrique dominée par la magie et les légendes. Malgré l’aspect fantasy du roman, on sent que l’auteur a fait de nombreuses recherches pour offrir un univers crédibles avec des références historiques réelles.

Le roman narre la vie de Chaka, des circonstances de sa naissance à sa mort. Chaka, fils de roi, conçu dans des circonstances troubles et qui a dû forger son destin pour devenir celui que son peuple attendait, l’homme de la prophétie. Un homme dont certains aspects de la vie font penser à Conan avec lequel il partage la force, la carrure, le charisme et un destin hors norme. Et il faut avouer que Chaka est un personnage captivant à défaut d’être attachant, complexe, capable du meilleur comme du pire. On suit le destin de cet homme avec passion, et le basculement vers la folie est particulièrement bien amené. Parmi les autres personnages, on retrouve les mêmes qualités de caractérisation et de complexité avec notamment la sorcière, excellent personnage et Nandi, la mère de Chaka.

Le roman est court (moins de 300 pages) et pourtant Thomas Day parvient en si peu de pages à raconter le destin d’un empire, nous offrant un roman parfaitement construit, dense et qui peut se lire d’une traite. On aimerait presque en savoir un peu plus sur Chaka et rester dans cet univers un peu plus longtemps. Cependant, je trouve le roman parfaitement réussi comme cela, dense et bref, comme la vie de Chaka qui connut une ascension fulgurante et une existence mouvementée, le roman est ainsi à l’image de son personnage principal. Le destin de Chaka est d’ailleurs comparé par l’auteur dans l’avant propos à celui d’Alexandre le Grand, personnages marquants de l’histoire devenus des légendes.

Le trône d’ébène est ainsi un excellent roman nous plongeant dans une Afrique où la magie avait encore toute sa place. Un roman d’une densité incroyable, très bien écrit et construit. Le destin de cet homme qui fonda un empire est passionnant à lire grâce à la plume de l’auteur qui s’attache à caractériser l’homme derrière la légende. Un roman à lire qui confirme à nouveau tout le talent de Thomas Day! Pour les plus curieux, le livre propose également une courte bibliographie et filmographie des œuvres consacrées au roi Chaka.

Autres avis: Elbakin,

trone Auteur: Thomas Day

Édition: le Bélial en 2007

Folio SF en 2010

Le trône d’ébène « Nous, Zoulous ! avons une prophétie. Cette prophétie dit qu’un jour un enfant aux grands pouvoirs naîtra et qu’avec lui s’ouvrira une ère durant laquelle « amazoulou » signifiera terreur et mort pour tous les peuples du pays n’guni et des pays voisins, jusqu’à la mer, au sud, à l’ouest et à l’est, jusqu’aux Montagnes-De-La-Lune, au nord. Nous, Zoulous ! avons une prophétie… » Voici l’histoire de Chaka, roi des Zoulous ! Une histoire pleine de magie, de folie et de sang. Celle d’une Afrique où les dieux ont encore tous leurs pouvoirs… une Afrique d’avant l’homme blanc.

26 commentaires

  1. Me le suis procuré à Trolls&Légendes quand j’ai découvert qu’il était Gilles Dumay ^^ ça faisait un moment que je lorgnais dessus et ton commentaire me conforte dans mon choix. Dommage qu’il ne soit pas si connu que ça :-/ Beaucoup de personnes parlent qu’il faudrait une Fantasy différente mais certains petits livres comme celui-ci existent et proposent des idées et univers totalement différents de ce que les gens se font comme idée du genre.

    Aimé par 1 personne

  2. J’en garde un excellent souvenir, tout autant l’histoire extraordinaire d’un personnage que fresque historique. Plaisant à découvrir même si, comme toujours avec Thomas Day, ce n’est pas gentillet. ^^

    Aimé par 1 personne

  3. c’est le deuxième roman de T Day que j’ai lu et j’ai également beaucoup aimé. J’en garde le souvenir d’un bouquin riche, âpre, et captivant.
    Une belle critique ppour ce roman qui mérite d’être lu!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s