Le bouclier obscur – John Lang

lebouclierobscur

 

Bien loin de son univers délirant de fantasy iconoclaste, blindé d’humour et de clins d’œil, John Lang propose ici un récit très sombre contant le combat de deux quidams aidés d’une organisation secrète contre une entité démoniaque surpuissante. C’est en fait le premier roman de John Lang. Paru en 2006 chez Rivière Blanche,  le roman a ensuite été réédité aux éditions Physalis en il est réédité chez Hélios en septembre 2015.

Le récit a lieu dans une période contemporaine informatisée et équipée d’internet, mais « pré-réseau-sociaux » si l’on peut dire. À vue de nez, je le plaçais même plutôt dans les années 95 que 2005, il est affolant de voir comment certains aspects peuvent sembler déjà obsolètes au niveau informatique. Un peu à la manière d’un Lovecraft, des gens normaux mais quand même un peu érudits ou portés vers l’étrange se retrouvent confrontés à des choses venues d’ailleurs. Subissant totalement la monstruosité dans un premier temps, l’enquête qu’ils vont mener va leur donner des éléments pour répondre à cette chose, avant de l’affronter frontalement.

La lecture est assez plaisante, dans un style simple et digeste. L’auteur arrive à bien nous faire vivre les scènes d’actions. Les protagonistes sont selon moi ce qui pêche un peu dans le roman : le héros principal notamment est trop détaché de la réalité, alors qu’il semble normal au départ. Il ne s’émeut que trop peu de ce qu’il vit, même quand les conséquences de ses actes touchent ses proches. Je lui ai trouvé un certain manque d’humanité qui m’a beaucoup dérangé, son élève étant un peu plus crédible à ce niveau.

D’une manière générale l’intrigue est assez classique, et beaucoup de passages sont assez prévisibles. Mais on passe quand même un bon moment dans l’univers sombre de ce livre, par trop déshumanisé à mon goût. Attention cependant, le thème démon est traité de manière assez rude, violent typé gore et parfois sexuel voire orgiaque. Donc âmes sensibles s’abstenir ! La fin est aussi un peu rapide, avec un héros qui arrive à « oublier » une des entités qui le hante et lui a fait vivre une horreur sans nom. L’ouverture toute prévisible vers une suite ?

Autres avis: Dionysos

Le Bouclier obscur par Lang

Au temps des grands démons et des sorciers tout-puissants, les hommes scellèrent des pactes depuis lors noyés dans les ténèbres. Mais ce qui est perdu peut être retrouvé, et lorsque des êtres d’une cruauté défiant l’imagination investissent notre époque, l’incarnation d’un mal ancien et redoutable va forcer un jeune homme à redécouvrir le Bouclier Obscur…

Uther, professeur en informatique, mène une existence bien paisible. Son quotidien est rythmé par les heures de cours, les jeux vidéo et la lecture de romans fantastiques. Rien de plus banal, en somme… Jusqu’au jour où, en dépannant l’ordinateur d’un prêtre, notre jeune enseignant va découvrir à ses dépends qu’Internet ouvre des voies pas toujours impénétrables… Attention, lorsque vous refermerez ce livre, vous ne regarderez plus votre ordinateur de la même manière.

Auteur : John Lang

Éditeur : ActuSF (Hélios)

Date de parution : 2006  chez Rivière Blanche

septembre 2015 chez Hélios

6 commentaires

  1. Étonnamment, je crois n’avoir jamais lu d’avis sur ce livre. Et bien qu’ayant lu tous les tomes de Naheulbeuk, je vois que celui-ci n’est vraiment pas pour moi, merci de l’info. ^^’

    Aimé par 1 personne

    • Je l’ai découvert par hasard sur le stand de John Lang aux Imaginales l’an passé, avant de découvrir qu’il était sorti il y a déjà 10 ans… C’est sur que cela change pas mal de Naheulbeuk, et qu’il s’adresse à un public averti. Je l’ai plus lu parce que j’aime beaucoup l’auteur que parce que le thème m’attirait réellement.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s